En découvrant l’existence d’un tunnel creusé sous une prison, le chien a permis aux autorités d’arrêter des détenus qui tentaient de s’évader.

Les policiers grecs ont leur nouvelle mascotte ! Un chien a en effet permis l’arrestation de plusieurs détenus sur le point de s’évader, comme le rapporte l’agence de presse grecque ANA.

Le canidé et son maître étaient en train de faire une promenade matinale quand, arrivé à hauteur de la prison de l’île de Corfou (ouest de la Grèce), le chien s’est arrêté brusquement en balayant de sa truffe le sol alors que son propriétaire essayait en vain de tirer sur la laisse.

Le maître est alors allé voir ce qui troublait son animal et a fini par comprendre que des bruits venant du sous-sol avaient retenu l’attention de ce dernier. L’homme a donc alerté la police qui a mené sa petite enquête.

Le tunnel faisait déjà près de 30 mètres de long

Et en effet ! le chien ne s’était pas trompé : sous ses pattes, des détenus étaient en train de creuser un tunnel qui partait d’une des ailes de la prison et qui mesurait déjà plus de 15 mètres de long, selon Corfupress qui publie une photo du tunnel. Une tentative avortée… grâce à l’ouïe fine du canidé.

Le journal local précise que les prisonniers, entendant les sirènes de police au-dessus et l’alarme de la prison, ont tenté rapidement de retrouver leur cellule, en vain. Au total, 21 détenus ont été impliqués dans ce scénario, tous purgeant de longues peines.

Publicité
Comme le rappelle l’agence grecque ANA, en 1996, plusieurs détenus de la prison de Corfou s’étaient fait la belle en réaménageant un tunnel creusé par les Anglais quand l’île était sous protectorat britannique, de 1814 à 1844.

Vidéo sur le même thème : Qui se cache derrière l'incroyable évasion d'El Chapo ?

Publicité
Publicité