D’après une information du Parisien, les grandes banques suisses demandent désormais à leurs clients français de leur fournir un document attestant qu’ils sont fiscalement en règle dans leur pays. Plus de détails.

Conséquence du scandale politico-financier mettant en cause l’ancien ministre Jérôme Cahuzac ou simple renforcement des procédures de sécurité ? Les grandes banques suisses ont récemment annoncé de nouvelles exigences. Le Parisien révèle en effet que leurs clients français devront désormais prouver, document à l’appui, qu’ils sont en règle avec le fisc de l’Hexagone. Sans quoi, ils ne pourront placer leurs économies dans ces établissements. "Plus qu'une déclaration sur l'honneur, ce document doit en outre être signé par un avocat, un notaire ou un expert comptable autorisé à exercer en France", précise le quotidien.

Des courriers réclamant la régularisation de leur situationLe Parisien indique par ailleurs que même des Français déjà clients du Crédit Suisse auraient récemment reçu des courriers leur demandant "d’examiner leur statut (…) et si, nécessaire, de prendre les mesures appropriées pour être en conformité avec leurs obligations". Moins indulgent, UBS aurait quant à lui posé un ultimatum à ses clients. Les Echos rapporte en effet que ces derniers auraient seize mois pour régulariser leur situation fiscale en France et ce, au risque de devoir quitter la banque.

Publicité
"Une vraie prise de conscience" chez les banquiers suissesInterrogé par le quotidien, Daniel Lebègue, le président de Transparency International France, a notamment expliqué ce renforcement de procédure par "une vraie prise de conscience (chez les banquiers suisses) du fait que le secret bancaire va bientôt disparaître (…)". "Dès l’an prochain, les banques suisses vont devoir déclarer à Washington les comptes qu’elle gèrent pour des clients américains, le montant des avoir et des transactions effectuées", a-t-il détaillé avant d’ajouter : "Les banquiers suisses sont résignés, ils savent qu’à moyen terme, une loi européenne similaire verra le jour".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité