Alors qu'en France le débat fait rage sur l'utilité d'interdire ou non ce maillot de bain islamique, les autres pays européens s'en accommodent plus ou moins bien.

C'est la polémique de l'été. Le port du burkini, maillot de bain islamique recouvrant tout le corps sauf le visage, est-il possible ou non sur les plages ? A cette question, une poignée de maires, de Corse jusqu'au Pas-de-Calais, ont déjà répondu non, interdisant par arrêté cet accoutrement sur leurs plages. Des femmes en burkini ont même été verbalisées (38 €) à Cannes.

Les opposants au burkini sont surtout à droite, et au FN, mais quelques voix au gouvernement ont fait part de leur aversion pour ce maillot de bain porté par des musulmanes. Ainsi de Manuel Valls, qui a déclaré mercredi à la presse régionale soutenir les maires qui ont pris des arrêtés interdisant le port du burkini sur leurs plages.

Mais qu'en est-il hors de nos frontières ? Selon France Info, le port du burkini serait plus ou moins bien accepté chez nos voisins européens.

En Allemagne on s'interroge, en Angleterre on s'en amuse

En Espagne, les burkinis seraient rares sur les plages et il n'existe pas de réglementation en vigueur. "Le pays n’a pas le même rapport à la laïcité et dans les esprits c’est la liberté individuelle qui doit primer", explique la correspondante de France Info. Dans le quotidien El Pais, un éditorialiste écrit ainsi : "Le burkini est moche et incommode. Il donne chaud et cache le corps. Il est choquant dans une société occidentale du 20ème siècle mais qui veut le porter doit être aussi libre de le faire que les religieuses de porter leurs coiffes ou les enfants pâles du nord de l’Europe leurs combinaisons en néoprène pour se protéger du soleil".

A lire aussi - Le burkini, qu’est-ce que c’est au juste ?

En Allemagne, la correspondante explique que le climat, jusque-là bienveillant, est en train de changer. C'est ainsi que deux jeunes musulmanes ont récemment été agressées par des baigneurs dans une piscine publique car elles portaient des burkinis. Et si le port du burkini est "largement accepté", certaines piscines - surtout en Bavière - ont prononcé des interdictions.

Publicité
En Angleterre, pays ultra libéral, on regarde avec amusement les débats en France sur le burkini. Il faut dire que là-bas, "la mode s’adapte doucement mais sûrement aux besoins des femmes musulmanes. Les burkinis sont d’ailleurs en vente dans plusieurs enseignes de prêt-à-porter, tel que Marks & Spencer".

Vidéo sur le même thème : Burkini: laïcité contre liberté

Publicité