Le gendre du terroriste Ben Laden est jugé ce vendredi devant un tribunal de New-York. Il est accusé de complot contre les Etats-Unis.

Les Etats-Unis continuent  leur lutte contre le terrorisme. Souleymane Abou Ghaith, le gendre d’Oussama Ben Laden comparaît en effet ce vendredi devant un tribunal de New York. Alors qu’il était aux côtés des numéros un et deux d’Al-Qaïda au lendemain du 11 septembre 2001, le gendre du terroriste tué en 2011 est accusé de complot. Le jour suivant l’attentat qui a fait près de 3.000 morts aux Etats-Unis, l’accusé avait mis en garde le pays qu’une "grande armée se formait contre (eux)". Il avait par ailleurs appelé "la nation de l’islam" à conduire une bataille contre "les juifs, les chrétiens, les américains".

Un "cap important" pour les Etats-Unis"L’arrestation d’Abou Ghaith est un cap important dans nos efforts permanents contre le terrorisme", a déclaré la ministre adjointe chargée de la Sécurité nationale, Lisa Monaco. L’acte d’inculpation dont fait l’objet le suspect a par ailleurs précisé que ce dernier était au service de l’organisation terroriste au moins de mai 2001 à 2002 inclus. Le document indique également que c’était alors "un individu impliqué dans la préparation et l’exécution d’un crime fédéral de terrorisme contre les Etats-Unis, ses citoyens et ses habitants". La justice américaine lui reproche ainsi d’avoir "volontairement, et en connaissance de cause, comploté" pour tuer des Américains et menacé les Etats-Unis d’autres attaques.

Publicité
Arrêté en Jordanie ?Le ministère n’a cependant apporté aucune précision quant au lieu et aux circonstances de son arrestation. Le journal turc, Hürriyet, a quant à lui indiqué qu’Abou Ghaith  a été arrêté fin  janvier à Ankara. Il aurait ensuite été expulsé vers la Jordanie le 1er mars avant d’être arrêté par des agents de la CIA et conduit outre-Manche. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité