Sebastian Kurz a été nommé le 12 décembre dernier ministre des Affaires étrangères. Il devient ainsi le plus jeune ministre autrichien depuis 1945. Agé de 27 ans, il a mis ses études de droit entre parenthèses.

© AFP

Après les élections législatives de septembre dernier, une "grande coalition" autrichienne entre les chrétiens-démocrates et les sociaux-démocrates a été formée. Sebastian Kurz a ainsi été nommé ministre des Affaires étrangères. Agé de 27 ans, il devient le ministre le plus jeune d’Autriche depuis 1945. Son homologue Français, Laurent Fabius, est de 40 ans son aîné.

Ce huitième gouvernement autrichien présente quelques nouveautés. Un ministère de la Famille a été crée alors que celui de la Recherche scientifique a été supprimé afin de le subordonner au ministère de l’Economie. Le plus jeune ministre fait également son entrée au sein de ce gouvernement.

Sebastian Kurz, conservateur, n’est pas inconnu des Autrichiens. En effet, en 2011, âgé de seulement 24 ans, il entre au gouvernement en tant que secrétaire à l’Intégration. Seules critiques à son égard, son jeune âge.

Une force contre l'extrême-droite

En 2012, Sebastian Kurz dirige l’organisation de la jeunesse de l’ÖVP, la droite-chrétienne. Son parcours sans faute lui a valu la confiance des politiques.

Ce nouveau gouvernement souhaite alors que sa jeunesse soit un rempart contre l’extrême-droite, qui a gagné des points aux dernières législatives, en comptabilisant 20,51% des voix contre 17,5% en 2008.

Publicité
En France, François Baroin est le plus jeune à avoir fait son entrée au sein du gouvernement. Agé de 29 ans, il devient secrétaire d’Etat aux côtés du Premier ministre et porte-parole du gouvernement en 1995.

Publicité