Selon cette famille, la Tunisie a "négligé la sécurité des touristes" près du musée du Bardo, l’un des lieux les plus visités du pays.

L’Etat tunisien est responsable d’avoir "négligé la sécurité des touristes" aux abords du musée du Bardo à Tunis. C’est en tout cas l’avis de la famille d’Huguette, une Française originaire du Loiret, tuée le 18 mars dernier lors d’une attaque terroriste qui avait fait 22 morts, pratiquement que des touristes, et 45 blessés.

La victime, Huguette, venait faire une croisière entre Gênes et Tunis, et n’a pas survécu à l’attaque, "fauchée par quatre balles de kalachnikov dans le musée", indique RTL.

"L'état Tunisien est responsable de négligence"

"L'état Tunisien est responsable de négligence. Au Bardo il y avait quatre gardes, ce jour-là un était malade et trois étaient à la buvette. Le Bardo est le musée le plus visité de Tunis et on attend tous les jours des touristes qui arrivent des bateaux pour visiter les lieux. Il y a un devoir de précaution, suite aux attentats du Bardo", a résumé maître Philippe de Veulle, l'avocat de la famille.

Publicité
"J'attends que la Tunisie présente ses excuses vis-à-vis de ces victimes officiellement. Ce n'est pas si difficile, surtout avec un pays ami, a-t-il encore expliqué. Quand on commet une irresponsabilité, on doit réparer. Si l'État ne montre pas qu'il est présent, je pense que le terrorisme continue sa victoire sur le symbole de nos compatriotes."

Vidéo sur le même thème : Attentat du Bardo : la famille d’une victime porte plainte contre l’Etat tunisien

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité