Deux mois après la mort de Nelson Mandela, la fortune de l’ancien président sud-africain a été dévoilée. Et selon les dernières volontés de ce dernier, la somme qui se chiffre en millions de dollars ne reviendra pas uniquement aux membres de sa famille. Découvrez le testament de Madiba.

©AFP

Des millions. C’est ce qu’a laissé Nelson Mandela après sa mort. Deux mois après son décès, son testament a en effet été rendu public. Et outre les personnes qu’il a désignées comme étant ses héritiers, le document révèle que l’ancien président sud-africain était assis sur une fortune estimée à quelque 4,1 millions de dollars, soit 3 millions d’euros. Une coquette somme que les membres de sa famille vont se partager entre eux, mais pas seulement.

Qui va gagner quoi ? Dans ses dernières volontés, Nelson Mandela avait en effet demandé à ce que sa fortune soit non seulement répartie entre ses 30 enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants, mais également aux enfants de sa veuve Graça Machel. Cette dernière a épousé Madiba alors qu’il avait 80 ans et aurait, selon les médias sud-africains, l’intention de renoncer à ses droits sur l’héritage de son mari. Une partie de l’héritage de l’ancien chef d’Etat devrait aussi être distribuée aux écoles qu’il a fréquentées, à son parti politique, l’ANC, et à d’anciens collaborateurs à hauteur de 5 000 dollars.

Publicité
Nelson Mandela avait par ailleurs prévu un petit mot pour chacun de ses héritiers avant de leur expliquer les raisons de son geste. Parmi les biens que possédait Madiba, figurent notamment une villa dans un quartier huppé de Johannesburg et une maison dans la province rural de Cap-Oriental. Et alors que les membres du clan Mandela se sont fréquemment disputés par le passé, l’un des trois exécuteurs testamentaires a indiqué que tout "s’est bien passé" au moment de la lecture du testament.

Vidéo : Alain Juppé raconte sa rencontre avec Nelson Mandela

Publicité