Les Américains ont failli faire sauter la lune ! A la fin des années 50, en pleine Guerre Froide, les Etats-Unis avaient pour projet de faire sauter notre satellite dans le but d’impressionner les Russes, qui venaient de lancer leur premier Spoutnik.

Faire sauter un astéroïde géant qui menace la Terre, les Américains savent faire, en général c’est Bruce Willis qui s’en occupe. Faire sauter la lune, apparemment ils sauraient faire aussi. Ils y ont en tout cas sérieusement réfléchi si l’on en croit Leonard Reiffel. Ce scientifique, aujourd’hui âgé de 85 ans, a confié à CNN avoir travaillé sur un projet destiné à faire exploser la lune dans les années 50.

En 1958, alors qu’on est en pleine Guerre Froide, les Etats-Unis voient rouge quand la Russie envoie dans l’espace son premier satellite, le fameux Spoutnik. Soucieux de ne pas se faire doubler dans la course à la conquête de l’espace, les Etats-Unis comptent bien impressionner le bloc soviétique, mais aussi le mettre en garde. L’idée : envoyer une bombe nucléaire pour faire sauter la lune.

Publicité
« C’était une petite bombe » modère quand même Leonard Reiffel. Certains parlent d’un engin de la taille de ceux qui ont été lâchés sur Hiroshima. Lancé depuis une base terrestre, le missile nucléaire aurait du parcourir les 385 000 km qui séparent la Terre de son satellite afin de se s’écraser dessus et d’exploser. De quoi détruire la lune ? « Pas du tout ! » estime le scientifique. « Ça aurait été 'microscopique'... enfin, façon de parler... On ne l’aurait même pas vu depuis la terre, même avec un bon télescope ! » Nous voilà rassurés ! D’autant que le projet n’a jamais vu le jour, en raison des risques qu’une telle entreprise comportaient, notamment en cas d’échec…

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :