Une propriété du Connecticut atteint des records de prix de mise en vente. Il faut en effet débourser 190 millions de dollars (147 millions d’euros) pour l’acquérir. De quoi réduire au rang de modeste pavillon la villa Versace, à vendre pour 100 millions de dollars.

Vous ne rêvez pas, on parle bien de 190 millions de dollars (ou 147 millions d’euros). Le Wall Street Journal a recueilli cette information hallucinante : il s’agit du prix de vente de la ferme Copper Beech, située à Greenwich dans le Connecticut.

Des atouts supplémentairesLe blog Zillow, spécialisé dans le repérage des extravagances immobilières, calcule que cette superbe propriété située en pleine forêt pourrait se vendre plus cher que la maison de Gianni Versace (100 millions de dollars), ou encore que l’appartement new yorkais du milliardaire Steven Cohen (115 millions de dollars).

Car en effet, ce n’est pas tant la demeure en elle-même qui fait la différence mais plutôt son environnement. Au-delà de sa surface avoisinant les 1 260 m2, de ses 12 chambres et 9 salles d’eau, la ferme Copper Beech bénéficie d’un emplacement exceptionnel, avec une superbe vue sur le détroit de Long Island. Deux petites îles privées, de 8 et 12 hectares, viennent compléter le lot.

Publicité
Rien n’est encore faitLe site Zillow reste cependant prudent sur le prix de vente en précisant qu’il est "difficile de savoir si la maison se vendra à ce prix là". D’autres manoirs de ce standing ont déjà dû baisser le prix initial, parfois de façon drastique. Celui du producteur Aaron Spelling, décédé en 2006, a ainsi été mis en vente à 150 millions de dollars en 2009, pour être finalement vendu 65 millions de moins deux ans plus tard. L’extrême richesse aurait-elle, elle aussi, des limites ?

© christiesrealestate.com