Une entreprise américaine de sécurité informatique, NowSecure, a découvert une faille de sécurité sur les Samsung Galaxy S4, S5, et S6.  

Un chercheur en sécurité informatique de l’entreprise américaine NowSecure a dévoilé il y a quelques jours lors d’une conférence à Londres une faille présente sur les Samsung Galaxy S4, S5 et S6.

Cette faille concernerait le clavier virtuel SwiftKey, qui fait partie des applications et fonctionnalités installées automatiquement par les constructeurs et opérateurs sur Android. En cherchant les mises à jour du pack de langues, qui peuvent être fréquentes, le clavier virtuel communiquerait des informations sans utiliser de chiffrage. Ce qui pourrait alors permettre à un logiciel malveillant d'être installé. 

Plus concrètement, "ce malware pourrait ainsi prendre le contrôle du téléphone, du GPS, de la caméra ou encore du micro. Parfait pour espionner n’importe quel utilisateur de ces Galaxy", précise Metronews, qui relaie l’information.

A lire aussi - Attention, un virus qui fait des ravages est de retour sur Facebook 

Un problème connu depuis décembre 2014

Et le problème ne serait pas nouveau, puisqu’à en croire le quotidien américain Wall Street Journal, la société américaine de sécurité informatique aurait déjà prévenu le groupe Samsung et l’équipe de sécurité d’Android en décembre 2014.

Publicité
Aucune solution n’ayant été apportée jusqu’à présent par Samsung, la société a donc décidé de rendre le problème public. Une faille qui toucherait également les opérateurs français, avec au total plus de 600 millions de smartphones concernés dans le monde.

Prudence, donc, si vous utilisez l’un de ces smartphones.

En vidéo sur le même thème : Coup d’œil sur le Samsung Galaxy S6