Dans seulement 10 ans, près de 22,7 millions de postes seront supprimés outre-Atlantique à cause du développement de robots intelligents.  

Faut-il s’inquiéter ? Une étude réalisée par le cabinet Forrester sur l’impact de l’automatisation sur l’emploi montre qu’environ 22,7 millions de postes devraient être supprimés d’ici 2025 à cause du développement de robots et d’applications d’intelligence artificielle. Cela représenterait 16% des emplois.

Tout n’est toutefois pas négatif et il y aura également des créations d’emplois. "L’automatisation devrait également contribuer à 9% des emplois créés (soit 13,6 millions) outre-Atlantique sur la période, notamment dans le logiciel et la maintenance. La perte nette d’emplois engendrée par l’automatisation serait donc de 7% aux États-Unis d’ici 2025, soit 9,1 millions de postes concernés", rapporte le site itespresso.fr.

Publicité
Comme le rappelle le site Ubergizmo.fr, une autre étude publiée en 2014 estimait quant à elle que "les machines intelligentes et les logiciels remplaceront un emploi sur trois dans le monde d’ici 2025". Si d’autres emplois ne devraient pas disparaître, ils seront également très impactés par le développement de ces nouvelles technologies…

En vidéo sur le même thème : Un couple de robots enseigne l’art du tango !