Magazine
Soirées au champagne, yachts, vêtements de créateurs, voitures de sport… Découvrez le train de vie hallucinant de ces jeunes Grecs richissimes, qui s’affichent sur Instagram.
Revue du web
Avec Atlantico
Alors que les déclarations de Donald Trump sur le désengagement américain des problèmes grecs et européens ont soulevé de nombreuses inquiétudes, Barack Obama, qui est un soutien du gouvernement de Tsipras face à ses créanciers allemands, insistera au cours de son dernier voyage officiel en Europe sur la nécessité d'annuler une partie de la dette grecque.
Actualités
A partir de chiffres du dernier rapport mondial sur la compétitivité du World Economic Forum (WEF) pour 2016-2017, le site Business Insider France a pu établir le classement des pays les plus endettés du monde. En voici le top 10.  
International
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras, en visite mardi dans un village massacré par les troupes nazies en 1943, a dit vouloir faire "tout le nécessaire" pour obtenir réparation de l'occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.
Vidéos A la une
Ils sont huit. Huit d'anciens membres de l'armée turque qui ont fuit leur pays samedi lors du putsch manqué contre les autorités d'Ankara. Des gradés, il s'agit de deux commandants, quatre capitaines et deux sergents, arrivés en hélicoptère à Alexandroupoli, une petite ville grecque à quelques kilomètres de la Turquie. Ils viennent de déposer une demande d'asile en Grèce. Greek state tv says a Turkish helicopter landed in #Alexandroupoli,AFP says 8 ppl in the helicopter requested asylum pic.twitter.com/zc4GNuoY8i- CNN Türk ENG (@CNNTURK_ENG) 16 juillet 2016 Bien qu'ils se défendent d'avoir pris part à la tentative de coup d'Etat Ankara les considère comme des putshistes, leur sort a donc pris un tour hautement politique. Mardi après-midi, l'ambassadeur de Turquie en Grèce a réaffirmé la détermination de son pays à obtenir leur extradition, ajoutant qu'en cas de refus les relations bilatèrales pourraient en être impactées. Depuis plusieurs années les relations entre les deux ennemis héréditaires se sont pourtant améliorées. Dans la nuit de samedi, Alexis Tsipras a été prompt a condamner la tentative de putsch exprimant son soutien à un gouvernement 'démocratiquement élu'. Mardi, la demande d'asile est passée devant la Commission d'examen pour une première étape purement administrative. Les huit soldats ont évoqué des craintes pour leurs vies en cas de retour en Turquie. R.T Erdogan a menacé de restaurer la peine capitale. Elle était abolie depuis 2004.
Vidéos A la une
Des militaires turcs sont poursuivis pour entrée illégale en Grèce et violation de l'espace aérien. Ils sont arrivés samedi à Alexandroupoli, dans le nord du pays, après la tentative de coup d'Etat en Turquie. Ils ont demandé l'asile en Grèce. Ankara exige au contraire leur extradition. Euronews a joint l'une de leurs avocates, Ilia Marinaki, qui livre leur version des faits : 'Ils ont peur pour leur vie' dit-elle. 'Ils veulent l'asile car ils ont peur de rentrer en Turquie. Ils se sentent plus en sécurité ici. Ils ont pu parler à leur famille ce dimanche, elles vont bien et aucune menace n'a été proférée à leur encontre'. 'Ils disent ne rien savoir de la tentative de coup d'Etat', ajoute Ilia Marinak. 'Ils ont reçu l'ordre de transporter des blessés par hélicoptère et pendant qu'ils effectuaient leur mission, la police leur a tiré dessus. Ils ont appris alors qu'un putsch était en cours. Ils ont pris peur et se sont enfuis', poursuit l'avocate. Selon l'agence semi-officielle grecque Ana, le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a parlé à Recep Tayyip Erdogan et lui a assuré que la procédure pour les demandeurs d'asile serait rapide, mais en accord avec le droit international et les droits de l'Homme. Des sources au sein du gouvernement grec estiment que la procédure pourrait prendre jusqu'à deux semaines.
Vidéos A la une
Huit militaires turcs sont arrivés ce samedi à bord d'un hélicoptère dans le nord de la Grèce, à Alexandroupoli où ils ont demandé l'asile. Ils affirment n'avoir pas pris part à la tentative de coup d'Etat contrairement à ce que dit Ankara. La Turquie a demandé à son voisin grec d'extrader dès que possible ceux qu'elle appelle les 8 traîtres. Ceux-ci ont d'ailleurs été arrêtés. Selon leur avocate, ces hommes, qui ont tous une quarantaine d'années disent craindre pour leur vie ainsi que pour leur famille. Ils affirment avoir décidé de partir quand des policiers ont commencé à leur tirer dessus. Ils doivent comparaître ce dimanche devant un juge grec. Un hélicoptère militaire turc atterrit en Grèce, ses 8 passagers demandent l'asile politique https://t.co/aP08b3poxP pic.twitter.com/PcgaKxVyaA- L'Obs (@lobs) 16 juillet 2016 Coup d'Etat raté en Turquie: huit militaires turcs se réfugient en Grèce https://t.co/RDYgdpgAtL pic.twitter.com/VMyHDHQdEi- RFI (@RFI) 16 juillet 2016 #Turquie : un hélicoptère militaire turc atterrit en Grèce, huit passagers demandent l'asile https://t.co/iuWqAPSspi pic.twitter.com/vqhCxyBGC9- Europe 1 (@Europe1) 16 juillet 2016
Vidéos A la une
Dans la nuit de vendredi à samedi, 8 militaires turcs sont arrivés à bord d'un hélicoptère au nord-est de la Grèce. Les hommes auraient pris la fuite après une tentative de coup d'État manquée. Ils auraient demandé l'asile. Le gouvernement turc demande leur extradition immédiate.
Vidéos A la une
Que savez-vous du marathon ? Cette épreuve bien connue aujourd'hui puise ses racines dans la Grèce antique et dans le nom d'un légume bien...
Vidéos Argent/Bourse
Ce lundi 11 juillet 2016, Gwénaëlle Le Solleu, rédactrice en chef de L'Éléphant a présenté le 15ème numéro de la revue. Cette nouvelle édition propose aux lecteurs de découvrir les expressions du langage qui viennent de la mythologie. Elle part également à la découverte de l'Histoire grâce à dix départs d'explorateurs et d'exploratrices. - Goûts de Luxe Paris, présenté par Delphine Liou, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Aujourd'hui, le S&P 500 a touché un sommet record avant-midi. Les investisseurs sont notamment encouragés par la vigueur du marché de l'emploi américain et par l'élection de la coalition menée par le premier ministre Shinzo Abe au Japon. L'indice Dow Jones gagne donc 43,35 points, soit 0,24%. Le Standard & Poor's 500 a ouvert en hausse de 0,22% à 2.134,65 points. Il a alors rapidement accéléré pour dépasser son précédent plus haut historique de 2.134,72 points, atteint en séance le 20 mai 2015. Le Nasdaq Composite, quant à lui, a démarré en hausse de 0,42% à 4.977,72. - Avec: Philippe Ferreira, senior stratégiste cross assets chez Lyxor AM. - Intégrale Bourse, du lundi 11 juillet 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Quel avenir pour les danses et musiques traditionnelles, les arts du spectacle, les pratiques sociales ou rituelles, bref tout ce qui fait la culture des communautés ? Pour éviter leur disparition, un projet de recherche européen mené notamment à Thessalonique en Grèce établit une base de données du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Le patrimoine culturel de l'humanité ne se limite pas aux monuments, à l'architecture et à des collections d'oeuvres. Il est aussi immatériel. Or les formes d'art populaire transmises souvent oralement, de génération en génération, comme les danses traditionnelles, les musiques folklorique ou l'artisanat traditionnel, sont particulièrement difficiles à documenter et à étudier. Pour y remédier et mieux prévenir leur disparition, un projet de recherche européen baptisé I-Treasures est en train d'établir une base de données entièrement dédiée aux trésors du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Danse et human beatbox A Thessalonique en Grèce, découvrons le travail de quelques-uns des partenaires du projet. Nous assistons à la captation d'une chorégraphie interprétée par une danseuse. 'On utilise les nouvelles technologies pour analyser les mouvements de manière à enregistrer les données du squelette de la danseuse, indique Cosmas Dimitropoulos, ingénieur électrique et informatique au Centre de recherche et technologie Hellas (Institut des technologies de l'information CERTH-ITI), l'une des institutions participantes du projet. Ensuite, ajoute-t-il, nous modélisons ces informations pour bien comprendre ses différentes postures.' L'équipe a trouvé comment référencer de nombreuses formes d'expression corporelle parfois millénaires comme le chant byzantin grâce aux technologies de détection et de traitement des signaux. Dimitrios Manousis, professeur à l'Université ecclésiastique de Thessalonique et à l'école de musique Giannitsa, précise : 'On va créer cette base de données, puis on sera capable de traiter les résultats et ensuite de transmettre ces informations aux chercheurs.' Le recueil simultané de données de tout type permet aux scientifiques de créer des modèles caractéristiques pour chaque expression créative. Nous assistons à l'enregistrement de la performance de Paul Vignes, musicien qui pratique le human beatbox. Il nous décrit le dispositif nécessaire : 'Il y a deux micros piézo-electriques sur mon nez qui sont là pour prendre les vibrations et le taux de nasalisation d'un son, la caméra qui prend le mouvement des lèvres, un microphone qui prend les données sonores et un capteur à ultrasons pour pouvoir voir les mouvements de la langue de manière moins intrusive,' énumère-t-il. #Ideasmos rehearsal in Paris! Linz Quartet, 2 intangible musical instruments #MOCO16 #i_treasures pic.twitter.com/ziOaIy1dtO- MOCO16 (@MOCO_2016) 18 juin 2016 Inventer de nouveaux instruments de musique Dans le cadre du projet, ces chercheurs ont aussi mis au point une technique innovante pour concevoir de nouveaux instruments de musique. Nous voyons comment une scientifique équipée de capteurs agite les bras au-dessus d'un équipement muni d'une vitre transparente. Ses mouvements génèrent des sons. Sotiris Manitsaris, de l'Ecole nationale supérieure des Mines de Paris (ENSMP) et de l'Association pour la recherche et le développement des méthodes et processus industriels (ARMINES), nous précise : 'L'idée, c'est de s'inspirer des gestes pianistiques pour créer une très large gamme de sons sans être obligé de passer par des mécanismes intermédiaires qui interfèrent entre le geste et la musique tels que les touches, les cordes pour la guitare, etc.' L'Unesco a alerté sur le risque de disparition rapide de l'ensemble des formes culturelles immatérielles, notamment du fait de la mondialisation. D'après ces scientifiques, les nouvelles technologies peuvent aider à les préserver. 'Le projet vise à contribuer à cet effort, souligne Nikolaos Grammalidis, coordinateur du projet I-Treasures et ingénieur informatique et électrique du Centre de recherche et technologie Hellas (CERTH-ITIS), en tirant profit des nouvelles technologies de l'information pour enregistrer, analyser, visualiser et partager cet héritage culturel et en ciblant en particulier, des utilisations dans l'éducation et la recherche.' Intangible Musical Instrument (update) https://t.co/aYSmh8Zz4M- i-Treasures (@iTreasures_) 11 mars 2016 Des retombées économiques Des archives numériques du patrimoine immatériel sont non seulement utiles au monde universitaire et à l'enseignement, mais aussi à l'économie. Des initiatives commerciales peuvent en découler. 'Comme dans ce projet, l'objectif est d'être capable de partager, de modéliser nos résultats et d'être prêt à travailler avec différents secteurs : par exemple, le tourisme, l'éducation, etc.,' affirme Marinos Ioannidis de l'Institut de technologie de Chypre, conseiller sur le projet I-Treasures. Ces archives seront précieuses pour les générations à venir : grâce à elles, elles pourront mieux connaître leurs traditions et définir leur identité.
Vidéos A la une
2016 s'annonce comme une nouvelle année record pour le tourisme en Grèce, préférée à la Turquie du fait du risque terroriste. Le pays pourrait égaler voire dépasser le record de 2015, avec 23,6 millions d'arrivées. Une manne dont certains pourraient cependant ne pas voir la couleur. Clivage est/ouest Car toutes les îles ne sont pas logées à la même enseigne. La crise migratoire a créé un clivage est/ouest. Ainsi, en ce début d'été, si les îles de l'ouest affichent complet, celles de l'est, où ont déferlé des vagues de réfugiés, guêtent la clientèle. C'est particulièrement vrai de Lesbos, Samos, Chios and Kos, proches des côtes turques. Mais ça l'est aussi d'Egine, une petite île proche d'Athènes. Pour y parvenir, il faut prendre un bateau dans le port du Pirée, dont les images du camp de réfugiés ont fait le tour du monde. L'accord entre l'Union européenne et la Turquie a certes endigué le flux migratoire, mais il est intervenu trop tard pour sauver la saison. Crise migratoire et conséquences Manolis Leousis tient un restaurant à Agia Marina, à Egine. 'Je pense que cette année va être problématique. Les étrangers nous disent clairement qu'ils ne veulent pas se retrouver à regarder des réfugiés errer ici ou là, de plage en plage et de port en port. Ils sont déjà extrêmement exposés à la crise des réfugiés dans leurs pays, les Autrichiens, les Allemands, les Suédois...' confie-t-il. En mer Egée orientale, les professionnels du secteur parlent d'une chute de 50% de la fréquentation sur un an. Déjà étranglés par la hausse de la TVA et de la taxe de séjour, les hôteliers redoutent le pire. C'est le cas de Thomas Haldaios. 'Il n'y avait pas âme qui vive dans mon hôtel hier. Alors j'ai fermé. Pas un seul client. Pas un seul... Comment vais-je y arriver ? Il ne reste que le mois d'août, avec 15 à 25 jours travaillés. Est-ce que mon hôtel pourra survivre ? Est-ce que l'entreprise pourra couvrir les dépenses de toute l'année ? C'est impossible ! Les calculs nous condamnent à mettre la clé sous la porte,' conclut-il. Brexit et conséquences A cela s'ajoutent les incertitudes liées au Brexit. La Grèce craint de perdre sa clientèle britannique, soit plus de 10% de ses touristes étrangers, deuxième nationalité représentée derrière les Allemands. 'Le Brexit va bouleverser les projets de voyage si on revient au vieux système des visas, si la livre ne se stabilise pas contre euro, ça changera beaucoup de choses pour beaucoup de gens. En ce moment, c'est le chaos absolu, personne ne peut vous donner une réponse claire,' admet une touriste britannique rencontrée à Egine. D'autant que les Britanniques sont connus pour être dépensiers : en 2015, ils ont contribué à hauteur de 14% aux revenus du tourisme. Un secteur qui embauche 401.000 personnes - c'est 11,3% des emplois en Grèce. Notre envoyée spéciale à Egine, Symela Touchtidou, explique que 'quand on cherche un emploi ou qu'on veut lancer son entreprise, le tourisme est un des rares secteurs à offrir un espoir de survie en Grèce. Ses performances cette année sont cruciales pour la reprise économique. Elles permettront aussi d'évaluer la résistance de l'entrepreneuriat grec aux défis qui s'accumulent.'
Vidéos A la une
Marinopoulos, le géant grec de la grande distribution, a été placé sous administration judiciaire ce vendredi. Endettée à hauteur de 1,3 milliard d'euros, la franchise locale du Français Carrefour a trois mois pour échafauder un plan de restructuration et éviter la faillite. Elle risque d'entraîner dans sa chute ses 2000 fournisseurs, à qui elle doit encore plus de 700 millions d'euros. Signe que le pays n'en a pas fini avec la crise. La fin d'une ère L'enseigne Marinopoulos accompagne le quotidien des Grecs depuis 1893. Ses clients sont sous le choc. 'Je suis cliente de ce supermarché depuis 50 ans. Ma belle-soeur a travaillé toute sa vie pour le groupe, dès sa sortie de l'école. Cette situation m'attriste énormément,' confie une retraitée rencontrée alors qu'elle faisait ses courses à Athènes. Matheos Mavrakis est syndicaliste chez Marinopoulos. Il est très inquiet. 'C'est aux propriétaires du groupe de dire s'ils ont un plan de sauvetage ou non. Nous, les employés, on ne sait rien d'un tel plan, on n'a aucune idée de ce qu'ils ont en tête ni de leurs intentions. Ce qui nous inquiète, et ce pour quoi on fait pression, c'est la sauvegarde de nos emplois et la pérennité de l'entreprise.' Marinopoulos a toutefois assuré que ses magasins resteraient ouverts et que les salaires continueraient à être versés. 13.000 emplois menacés Les ennuis de Marinopoulos ont commencé en 2012 quand son partenaire Carrefour a quitté la Grèce en crise. Le contrôle des capitaux l'été dernier, la baisse du pouvoir d'achat et la concurrence de la chaîne discount allemande Lidl ont fait le reste. Notre correspondant à Athènes, Stamatis Giannisis, rappelle qu''au cours des sept dernières années, l'économie grecque a été laminée par la crise. 250.000 magasins et entreprises de toutes tailles ont déposé le bilan et plus d'un million d'emplois ont été perdus. La faillite de la chaîne Marinopoulos se traduirait par 400 fermetures de magasins et 13.000 suppressions d'emploi supplémentaires.'
Vidéos Sciences
Orthi Petra est l'une des plus grande nécropole grecque. A 25 kilomètres au sud de Réthymnon, elle donne une idée de ce qu'était Eleutherne une cité état de l'île de Crête qui a prospéré des Siècles obscurs jusqu'à l'époque byzantine. Ce site archéologique est une fenêtre sur la Grèce ancienne, telle que pouvait la connaître Homère. Nicholas Stampolidis dirige les fouilles qui sont menées à bien depuis trois décennies par l'Université de Crête: _" La nécropole d'Orthi Petra de l'ancienne Eleutherne est, jusqu'à présent, la nécropole la plus importante des Siècles obscurs. Elle vient illustrer les vers de l'Iliade d'Homère. Lle poète décrit la construction du bûcher de Patrocle et nous le constatons ici dans le cimetière d'Orthi Petra: c'est une partie visible de l'histoire. "_ Notre correspondant Yorgos Mitropoulos: " Dans la nécropole d'Orthi Petra, les découvertes sont réellement uniques et très impressionnantes. Parmi elles se trouve ce cénotaphe, un mémorial, qui est la première tombe d'un soldat inconnu de l'histoire européenne. Elle remonte à 670 avant Jésus Christ. " Désormais le musée de l'ancienne Eleutherne en Crête est prêt. Le grand hall présente les pièces de 3000 avant JC jusqu'à l'époque byzantine. L'exposition permanente compte pas moins de 950 pièces. Elle devrait être périodiquement complétée. Les fonds du musée comptent environ 10 000 pièces. Nicholas Stamolidis: " Parmi les découvertes les plus importantes figurent des objets découverts dans une sépulture construite en pierre. Elle contenait les restes de quatre femmes enterrées au même moment au début du VIIe siècle avant JC. Une femme en position assise. Elle avait 72 ans, c'était probablement une prêtresse. Il y avait aussi trois femmes plus jeunes dont les corps étaient disposés selon les points cardinaux solaires. Toutes étaient enterrées avec de riches offrandes funéraires : de la vaisselle en poterie, en bronze, des faïences, des bijoux en or et d'autres offrandes." Une des plus importantes découvertes est la dame d'Eleutherne. Elle est très proche de la Dame d'Auxerre célèbre statue crétoise qui se trouve au Louvre. Les deux ont été gravées dans le même calcaire. Spécialiste d'art ancien grec alain Pasquier est aujourd'hui conservateur général honoraire du patrimoine du musée du Louvre et témoigne : " Pour moi, en tout cas, Conservateur du Louvre, Je suis maintenant à la retraite, mais j'ai vécu pendant 34 ans avec 'La Dame d' Auxerre'. Je sais maintenant que c' est 'La Dame de l' Eleutherne, d' Elefterna'. Et c'est quelque chose de très émouvant. " Le Président de la République grecque Prokopis Pavlopoulos a inauguré ce nouveau musée Hi Tech le 19 juin dernier. Et Yorgos Mitropoulos de conclure: " Face au mont Psiloritis, le musée de l'ancienne Eleutherne est le premier musée archéologique en Crête. Il est parfait, jusqu'au moindre détail. C'est une arche de civilisation d'une grande ville, de la capitale de la Crête à l'époque de la préhistoire et dans la première période de l'histoire. " Plus d'informations sur le musée http://en.mae.com.gr/museum.html http://www.greeknewsagenda.gr/index.php/topics/culture-society/5829-eleu... http://www.grekomania.com/news/2016/6/22/museum-in-ancient-eleutherna
Vidéos A la une
Pour les banques grecques, c'est un soulagement. A compter du 29 juin, elles pourront de nouveau se refinancer à moindre coût auprès de la Banque centrale européenne, comme toutes les autres banques de la zone euro. Régime de faveur Un régime de faveur pourtant, puisque qu'elles apporteront en garantie des bons du Trésor grec classés en catégorie spéculative par les agences de notation, et donc normalement non recevables. Mais la BCE a décidé de rétablir la dérogation en vigueur de mai 2010 à février 2015 - le fameux 'waiver' - en reconnaissance des efforts d'Athènes en matière de réformes. ECB reinstates waiver for eligibility of Greek bonds used as collateral in Eurosystem monetary policy operations https://t.co/8FDSPbGPyH- ECB (@ecb) 22 juin 2016 Ce coup de pouce fait suite au versement d'un nouveau prêt de 7,5 milliards d'euros au pays cette semaine, dans le cadre du troisième plan d'aide négocié l'été dernier. Athènes espère plus Que va changer la décision de la BCE pour les entreprises et les ménages grecs ? 'A court terme, pas grand chose, nous dit notre correspondante à Athènes, Symela Touchtidou. '_Les banques utiliseront les économies dégagées pour alléger leurs dettes. Toutefois, si la BCE devait bientôt faire participer le pays à son programme de rachat de dettes publiques (assouplissement quantitatif), ce qu'espère Athènes, les Grecs verront les liquidités affluer sur le marché, à moindre coût.'
Vidéos A la une
Sous les dorures, l'harmonie se craquelle. Ce devait être un évènement historique, le premier grand concile pan-orthodoxe depuis un millénaire, depuis l'an 787. Les quatorze églises orthodoxes du monde devaient être présentes. Quatre ont décliné, au dernier moment, dont celle de Russie. Dimanche, jour de la pentecôte orthodoxe, le coup d'envoi a tout de même été donné au concile à Héraklion, en Crète. Une messe a été célébrée par les dix primats présents, dont celui qui exerce une primauté honorifique sur ses pairs, Bartholomée 1er de Constantinople. Le camouflet infligé par Kirill, le patriarche de Moscou et les églises d'Antioche, de Bulgarie et de Georgie n'aura pas fait plier Batholomée, lequel a maintenu le rendez-vous censé resserrer les rangs orthodoxes, et leurs 300 millions de fidèles dans le monde. L'absence russe pourtant pèse lourd. La Russie, c'est 130 millions de croyants, soit la moitié de l'orthodoxie. Et ce n'est pas faute de l'avoir préparé ce concile. Il aura même fallu 50 ans pour aboutir à un consensus sur une date et sur des thèmes. Famille, diaspora, oecuménisme entre autre. Ils sont au nombre de six et ont recueilli l'approbation de l'ensemble des quatorze églises en janvier dernier, lors d'une synaxe. Les défections ne sont bien sûr, pas du goût de Bartholomée. 'Les chrétiens orthodoxes ne sont pas et ne devraient pas se conduire comme une fédération d'églises, cela a été dit plusieurs fois par beaucoup d'entre nous. Nous sommes une seule église, un seul corps, et toute différence ne peut qu'être résolue au sein d'un concile' La décision de Kirill est, de l'avis des spécialistes, une décision avant tout politique. Pour le patriarche de Moscou, il s'agit de montrer à celui de Constantinople, la tête symbolique de l'orthodoxie, sa force. La rivalité entre les deux sièges patriarcaux est très ancienne et cette nouvelle démonstration risque de compromettre les ambitions de rassembleur de Bartholomée En février dernier, Kirill rencontrait le Pape François, contre l'avis d'une partie de son église, l'aile ultranationaliste. Une rencontre qui l'a tout à la fois renforcé sur la scène internationale et affaibli dans son propre camp. Les prières de François pour le grand concile orthodoxe, dimanche, ne suffiront peut être pas à le sauver.
Vidéos A la une
Entre le Péloponnèse et la Crète émergent deux îles. Cythère connue pour son voyage poétique et Anticythère passée à la postérité avec une découverte étonnante. Au début de l'archéologie sous marine, en 1901 était découvert un mécanisme à engrenages en bronze. Les quelques inscriptions lisibles ont laissé penser qu'il s'agissait là d'un calculateur analogique antique permettant de calculer des positions astronomiques. Mais beaucoup de choses restaient mystérieuses. Alexander Jones, professeur à la New York University : 'Il y a des choses particulières que nous avons apprises à partir des textes, sur la façon dont les gens pouvaient prédire les éclipses et les détails qu'ils pouvaient donner, une centaine d'années avant notre ère, ils avaient aussi des notions sur les mouvements de la terre. Et c'est remarquable parce que nous ne savons que très peu de choses sur cette période et sur les connaissances astronomiques des grecs.' L'épave, une galère romaine, se trouvait à plus de 60 mètres de profondeur. Elle a été découverte par des pêcheurs d'éponges. Alexander Jones : 'Nous savons désormais beaucoup de choses sur ce que ce mécanisme pouvait faire. Mais il y a toujours un débat sur l'intention du concepteur de cette machine. Que voulait il en faire, quelle était sa destination ? Je crois que c'était un outil de recherche pour un chercheur qui allait l'utiliser en connexion avec ses observations, pour prouver une théorie, c'est un objet éducatif.' Selon les chercheurs les nouveaux déchiffrages prouvent que le mécanisme permettait de suivre les mouvements de cinq planètes. En plus des éclipses que les marins pouvaient ainsi prédire... il y a plus de 2000 ans.
Vidéos A la une
La Grèce a reçu mardi une nouvelle tranche de prêt 7,5 milliards d'euros et les encouragements de Jean-Claude Juncker. Ce prêt européen servira pour l'essentiel à rembourser une partie de la dette du pays vis-à-vis des organismes internationaux. Le correspondant d'Euronews à Athènes, Stamatis Giannisis, note que le président de la Commission européenne a fait coïncider sa visite en Grèce avec le versement du prêt. 'Mais, malgré félicitations pour les progrès réalisés en termes de réforme structurels, la présence de M Juncker à Athènes est un rappel qu'en aucun cas, les efforts pour remettre l'économie en marche ne doivent faiblir.' Le versement est effectué par le Mécanisme européen de stabilité dont le directeur, Klaus Reglin, a félicité la Grèce pour les réformes des retraites, du système fiscal, et pour le lancement d'un vaste programme de privatisation. Pour sa part, le président de la Commission européenne s'est félicité que l'hypothèse d'un Grexit était, pour l'heure, écartée. ' Je suis venu pour apporter un message d'espoir' a déclaré Jean-Claude Juncker. 'Je crois que la Grèce a franchi un cap critique et qu'elle peut se remettre sur la bonne voie, et tout au long de ce chemin l'Union Européenne, la Commission sera aux côtés de la Grèce' Les réformes suscitent le mécontentement d'une partie de la population qui souffre des hausses d'impôts et de cotisations sociales imposées par le gouvernement. Le taux de chômage en Grèce est lui légèrement en retrait à 24,9 % de la population active contre 26,6 % à la même période il y a un an.
Vidéos A la une
Le grand conclave orthodoxe s'est réuni dimanche en Crète. Cela faisait cinquante ans qu'elle préparait ce rendez-vous. Il n'avait pas eu lieu depuis 1.000 ans.
Vidéos A la une
L'Eurogroupe ouvre la voie au déblocage d'une nouvelle tranche de prêts à la Grèce. Réunis au Luxembourg, les 19 ministres des finances de la zone euro ont estimé qu'Athènes avait rempli la plupart des conditions préalables qui lui étaient réclamées. L'argent - 7,5 milliards d'euros - devrait lui être versé en début de semaine prochaine. Le conseil des gouverneurs du Mécanisme européen de stabilité approuve le versement de 7,5 mds à la #Grèce pic.twitter.com/ztcAQX2M40- Ministère Finances (@Min_Finances) 16 juin 2016 'D'énormes progrès ont été faits,' s'est félicité le commissaire européen aux affaires économiques et financières, Pierre Moscovici. 'Et c'est pourquoi je suis si heureux que nous ayons pu décider, il y a quelques minutes, avec le conseil des gouverneurs du Mécanisme européen de stabilité, le déboursement de 7,5 milliards d'euros à la Grèce. Je pense que cela apportera une vraie bouffée d'oxygène à l'économie grecque. C'est ce que nous en attendons. C'est ce que nous voulons.' Fin réussie de 1ère revue programme MES avec la #Grèce. Moment important pour la Grèce et l'UE cc tsakalotos pic.twitter.com/PgcQDqLrlN- Pierre Moscovici (pierremoscovici) 16 juin 2016 Hausses d'impôt, baisse des retraites... Athènes a suivi à la lettre les recommandations de ses créanciers internationaux et à obtenu de renégocier sa dette. En Grèce, "un peuple qui se sent coincé" https://t.co/vqzZclsMJE pic.twitter.com/OaqrEtv4tR- Mediapart (@mediapart) 16 juin 2016 Au total, la deuxième tranche d'aide s'élèvera à 10,3 milliards d'euros, comme convenu en juillet 2015, dans le cadre d'un troisième plan de sauvetage qui visait à éviter la faillite à la Grèce et sa sortie de l'euro.
Vidéos A la une
Environ sept mille personnes ont manifesté à Athènes à l'appel d'un collectif s'affirmant sans attache politique. Les manifestants réclamaient la démission du premier ministre Alexis Tsipras et protestaient contre la politique de rigueur imposée par les créanciers du pays. 'Les gens qui sont ici sont mécontents avec ce gouvernement qui était censé être de gauche, mais qui est plus de droite que la droite' explique une femme interrogée dans la manifestation. 'Les gens sont fatigués des mensonges et de la triche du gouvernement. Ce n'est qu'avec des mensonges qu'ils sont arrivés au pouvoir' explique un autre manifestant. J'ai voté Tsipras deux fois. Il ne respecte aucune promesse. Ma retraite est divisée par deux, qu'est-ce que je peux faire ?' 'Neuf mois après la deuxième victoire d'affilée de Syriza aux élections, les sondages indiquent une chute rapide de la popularité du parti au pouvoir' dit notre correspondant à Athènes Stamatis Giannisis. Avec une plus d'austérité à l'horizon, cette manifestation pourrait bien être pour Alexis Tsipras et son gouvernement le début d'un mouvement de mécontentement plus large.
Vidéos A la une
Elle s'y était engagée en avril : la Banque Centrale Européenne a commencé à racheter des obligations d'entreprises notées en qualité d'investissement. Objectif : faciliter leur financement à moindre coût pour relancer l'investissement et l'activité en zone euro. Ces opérations porteront sur moins d'un dixième des 80 milliards d'euros mensuels consacrés jusqu'à présent au rachat de dette souveraine pour stimuler une inflation plancher. Ce mercredi, la BCE s'est intéressée aux services aux collectivités, aux assureurs et aux télécoms, notamment à l'Italien Generali et à l'Espagnol Telefonica.
Vidéos A la une
La zone euro a connu sa plus forte croissance en un an au premier trimestre. Eurostat l'a revue à la hausse à 0,6% par rapport au trimestre précédent et à 1,7% sur un an. Des chiffres qui avaient été revus à la baisse le mois dernier. Euro area GDP +0.6% in Q1 2016, +1.7% compared with Q1 2015 #Eurostat https://t.co/n43bbGspS7 pic.twitter.com/wZXSHntL4e- EU_Eurostat (@EU_Eurostat) 7 juin 2016 Une performance portée par les dépenses des ménages et l'investissement privé, mais freinée par la balance commerciale, les importations ayant plus augmenté que les exportations. L'Allemagne, première économie du bloc, a fait mieux que la moyenne avec 0,7% de croissance en variation trimestrielle. La France, numéro 2, affiche un résultat en ligne. Quant à l'Italie, troisième économie de la zone euro, elle a sous-performé avec une croissance de 0,3% par rapport au trimestre précédent.
Vidéos A la une
"Les syndicats et notamment la CGT doivent arrêter le mouvement de grève et arrêter de compliquer la vie des Français", a appelé lundi Nicolas Sarkozy. "Le droit de grève c'est important, il y a eu des inondations dramatiques, il y a beaucoup de souffrance, il y a l'Euro que nous avons obtenu quand j'étais président de la République. Chacun doit être responsable et faire un effort", a affirmé l'ancien président de la République, candidat officieux de la primaire de la droite pour la présidentielle de 2017. "Quand je vois les régions sinistrées, où il y a un tel élan des solidarité des Français c'est assez bouleversant, et voir qu'on leur fait des coupes qu'on les prive électricité. Il n'y a qu'un seul mot qui me vient à la bouche, c'est scandaleux", a-t-il ajouté alors que les coupes d'électricité qui ont touché les victimes des inondations étaient dues aux intempéries.
Vidéos A la une
Le tourisme souffle un vent d'optimisme sur la Grèce. Le secteur, qui représente 24% du PIB et emploie une personne sur cinq dans le pays, voit les réservations s'envoler. Au point que ses recettes pourraient croître de 20% cette année. Positive predictions for tourism linked to #Greece safety record as setegreece expects '1.5m more visitors in 2016 and 800m more receipts'- Marketing Greece (MarketingGr) 30 mai 2016 Avantage géopolitique Un succès qui ne s'explique pas uniquement par le bon rapport qualité-prix des offres. C'est ce qu'explique le chef économiste de la Fédération des entreprises grecques, Michael Massourakis : 'on n'aurait jamais imaginé recevoir plus de 14 ou 15 millions de touristes, soit la projection de 2004, année des jeux olympiques. Le fait que nous soyons à 26 millions de touristes par an n'est pas seulement lié à la capacité de la Grèce à rester compétitive. Il y a aussi, il faut le reconnaître, des raisons géopolitiques.' La Grèce bénéficie du fait que les touristes délaissent l'Egypte, la Tunisie et la Turquie, pénalisées par le risque terroriste. Mais un autre risque, fiscal celui-là, menace la Grèce. Risque fiscal Ainsi, mercredi, la TVA a doublé à 13% sur les hôtels et est passée de 13 à 24% sur l'alimentation et les boissons. Et ce n'est qu'un début. 'Nous avons amélioré de façon substantielle nos comptes publics entre 2010 et 2014. Mais de 2014 à 2016, nous avons fait, disons, du sur place. Et il nous faut poursuivre les ajustements. C'est pourquoi je dis que nous entrons dans une période encore plus dure d'austérité, le terme est encore plus approprié que pour les trois dernières années,' prévient Michael Massourakis. Hausse dès l'an prochain des taxes sur l'alcool, le tabac, le café, la téléphonie mobile, internet ; nouvelle taxe de séjour en 2018 - Les professionnels du tourisme accusent déjà Athènes d'être en train de scier sa branche de salut. Greek #Hotel Industry revolts over #VAT property and occupancy #tax hikes #Greece #Tourism https://t.co/Ae9jmlK8f5- Trending in Tourism (@TourismMarketer) 27 mai 2016
Vidéos A la une
A l'occasion de son déplacement de deux jours en Grèce, Manuel Valls a rencontre le premier ministre Alexis Tsipras. L'occasion d'évoquer leurs souhaits pour le futur concernant les rapports économiques entre le Grèce et la France.
Vidéos A la une
A Athènes, le port du Pirée s'est peu à peu transformé en un vaste camp de fortune pour les migrants. Alors que selon l'ONU, 200.000 personnes sont entrées en Europe en passant par la Méditerranée cette année, la Grèce est en première ligne depuis le début de cette crise des réfugiés. Et malgré l'ouverture de plusieurs centres d'accueil à travers le pays, la situation reste préoccupante.
Vidéos A la une
Vladimir Poutine a terminé son voyage de deux jours en Grèce par une visite privée sur le mont Athos pour célébrer le millième anniversaire de la présence russe dans la région. Le président russe a souligné le 'rôle particulièrement important' des monastères du Mont Athos pour les fidèles orthodoxes en Russie. La visite de Vladimir Poutine en Grèce intervient alors que l'Union européenne doit se prononcer en juin sur la prolongation ou non des sanctions économiques contre la Russie. Sur ce dossier, le Premier ministre Grec Alexis Tsipras propose l'aide de son pays pour apaiser les relations entre Moscou et Bruxelles. 'Tout le monde reconnaît qu'il n'y a pas de futur pour une Europe en rivalité avec la Russie' a-t-il expliqué. 'Ici l'utilité de la Grèce est que notre pays peut devenir ici un pont d'amitié et de coopération.' Même si la Grèce entretient d'excellentes relations avec la Russie, Alexis Tsipras n'a pas l'intention d'aller à l'encontre du vote général de l'Union Européenne sur la poursuite éventuelle des sanctions économiques contre Moscou.
Vidéos A la une
Le président russe est en Grèce pour une visite officielle de deux jours. Il a été reçu ce vendredi par le Premier ministre grec Alexis Tsipras. C'est le premier déplacement de Vladimir Poutine dans un pays de l'Union européenne depuis plus d'un an. Les relations entre Bruxelles et Moscou sont tendues en raison notamment de la crise ukrainienne. L'Europe dénonce l'implication de la Russie dans cette crise et n'a pas digéré l'annexion de la Crimée. Or, pour Vladimir Poutine, le sujet est clos. C'est ce qu'il a dit lors de la conférence de presse. 'Le rattachement de la Crimée relève d'une décision historique prise par les habitants de Crimée, eux-mêmes. Et la Russie n'a pas l'intention de remettre le sujet sur la table, avec qui que ce soit.' Vladimir Poutine, président russe Les pays européens doivent décider le mois prochain s'il prolongent ou non les sanctions contre la Russie. ''Cette visite de Vladimir Poutine intervient à un moment où Athènes est à la recherche d'investisseurs disposés à l'aider pour relancer une économie encore fragile. Dans le même temps, Moscou est en quête d'alliés susceptibles de l'aider à alléger les sanctions adoptées par les Européens en raison de l'implication russe dans le conflit ukrainien.' Stamatis Giannisis, correspondant d'euronews à Athènes

Pages

Publicité