Les fortes pluies qui se sont abattues sur le sud-est de la France ce week-end ont fait deux morts dans le Var et des dégâts considérables. Une troisième personne est portée disparue. Si la décrue semble amorcée ce lundi matin, le département reste encore en vigilance orange.

© AFP

Les pluies intenses qui se sont abattues ces deux derniers jours sur le sud-est de la France ont provoqué d’importants dégâts matériels dans le département du Var, en particulier dans la région de Hyères, La Londe Les Maures, Pierrefeu-du-Var et La Lavandou. Les intempéries ont fait deux morts : un homme a été emporté par les eaux alors qu’il se trouvait dans sa voiture à Pierrefeu, un autre est décédé à La Londe. Une troisième personne était portée disparue ce dimanche matin.

Une « vague géante »La montée des eaux a été violente et soudaine, notamment à La Londe Les Maures où les habitants parlent d’une « vague géante » et de « torrents de boue ». L’eau serait montée à 2,50 mètre de hauteur. A Hyères, les cours d’eau ont également atteint des niveaux record : 6,40 mètres pour l’Argens. D’importants dispositifs de secours ont été mis en place pour évacuer les riverains et les accueillir en urgence pour la nuit. Ce sont 150 personnes qui ont dû être hélitreuillées. Au moins 500 pompiers, 200 gendarmes, 75 militaires et 8 hélicoptères sont restés mobilisés toute la nuit.

Publicité
Alerte orange maintenueCe lundi matin, la décrue semblait amorcée sur l’Argens, mais le niveau des eaux devrait baisser lentement. Le département du Var reste cependant placé en vigilance orange ce lundi, ainsi que le Gard et les Bouches-du-Rhône où le risque de crue en aval reste élevé. Manuel Valls et Philippe Martin sont attendus ce lundi. Jean-Marc Ayrault devrait lui aussi se rendre sur place.

Vidéo : inondations dans le Var, une crue violente et soudaine détruit tout sur son passage

Publicité