Bonne nouvelle pour les salariés qui, malgré une reprise économique qui tarde à se dynamiser et une sortie de crise pas aussi rapide qu’espéré, devraient voir leurs salaires augmenter l’an prochain.

Alors que l’Insee a annoncé ce jeudi une embellie du côté de la croissance française, estimant qu’elle devrait être finalement de +0,2% pour 2013 (les derniers chiffres tablaient sur -0,1%), les salariés devraient eux aussi pouvoir compter sur une réévaluation de leur salaire en 2014. D’après les résultats d’une étude menée par le cabinet Altedia, les entreprises prévoient en effet d’augmenter les salaires de 2,4% l’an prochain.

« La sortie de crise n'est pas tout à fait là » La crise est pourtant loin d’être un mauvais souvenir, et la reprise économique tant attendue n’est pas aussi dynamique que souhaitée. « La croissance est encore hésitante et la sortie de crise n'est pas tout à fait là » confirme au Figaro Éric Lhomme, directeur Performance RH d'Altedia, qui estime d’ailleurs que « sur le front du chômage, 2014 s'annonce comme une année noire avec un taux de chômage de 11,2 % à la fin de l'année selon l'OCDE, ce qui n'incite pas à augmenter les salaires ».

Publicité
Des augmentations malgré des budgetsLes entreprises devraient cependant faire un effort et mettre la main à la poche. Une situation bien française selon Cécile Ingremeau, consultante spécialiste des rémunérations. « Même quand l'économie plonge, en France les entreprises ont toujours des budgets d'augmentations car elle doit faire face à la pression des salariés et des syndicats » explique-t-elle au quotidien. En 2013, 85% des entreprises ont ainsi augmenté leurs employés. Reste que ces derniers ont parfois du mal à en profiter en raison de prélèvements obligatoires toujours plus nombreux et une pression fiscale toujours plus importante. La situation en devrait pas être différente en 2014.