Le ministre des Finances britannique a prononcé, ce jeudi, son traditionnel "discours d’automne" sur l’économie et le budget. George Osborne a annoncé une nouvelle réforme de l’âge de départ en retraite : celui-ci pourrait s’élever à 69 ans en 2040.

© AFP

Lors de son traditionnel "discours d’automne" sur l’économie et le budget prononcé ce jeudi, le ministre des Finances britannique, George Osborne, a annoncé qu’il toucherait une nouvelle fois aux retraites. Actuellement l’âge de départ à la retraite est fixé à 65 ans, il pourrait être relevé à 69 ans en 2040.

Alors que l’âge de départ en retraite des Britanniques avait fortement augmenté en 2011, passant à 65 ans, celui-ci pourrait s’élever à 69 ans à la fin des années 2040. Une première étape est prévue en 2030, relevant l'âge à 68 ans, un changement qui était initialement prévu pour 2046. Raison de ce recul, l’augmentation de l’espérance de vie indique le ministre.

"C'est une des décisions difficiles que doit prendre un gouvernement s'il veut sérieusement contrôler les dépenses publiques", a précisé George Osborne.

Des mesures qui permettront des économies

Ces mesures, qui s’ajoutent à celles prises en 2011, devraient permettre d’économiser 500 milliards de livres, soit un peu plus de 600 milliards d’euros.

Publicité
La retraite des Britanniques est très faible, elle ne dépasse pas les 475 livres (570 euros) par mois. Cette dernière devrait être augmentée de 2,95 livres par semaine à partir du mois d’avril.

Le calendrier exact de cette réforme doit cependant encore être précisé.

Publicité