Espion dans les années 80, Vladimir Poutine ne se contentait pas seulement de tromper la diplomatie, mais aussi sa femme. Révélations sur l’espion qui aimait trop.

L’histoire fait déjà le tour de la presse allemande. Dans les années 80, Vladimir Poutine, espion pour le KGB, menait aussi une double vie auprès de sa femme. Il aurait, à l'époque, multiplié les infidélités. Son épouse en aurait fait part à une autre femme, connue sous le surnom de "Balcon" (en hommage à sa poitrine généreuse).

Ces propos sont aujourd’hui rapportés par Erich Schmidt-Eenbomm, auteur réputé de nombreux textes sur les services secrets allemands : "Contrairement à l'image d'un mariage idéal qu'elle présentera plus tard, Lyudmila (l’épouse de Poutine) se plaignait alors auprès de sa confidente de violences domestiques et de nombreuses infidélitésde son mari", affirme le journaliste.

Il est vrai que depuis des années, de nombreuses rumeurs courent à Moscou sur les tensions entre Lyudmila et Vladimir. Pour ce couple présidentiel, plutôt discret, tout ne semble pas être aussi rose que dans le film "Le baiser n'est pas pour la presse". Un DVD sorti en 2008 en Russie, qui retraçait l'histoire d'amour d'un président russe et d'une ancienne hôtesse de l'air, comme la femme de Poutine, dans l'Allemagne des années 1980, le tout sur fond d'espionnage…

 

Landov/MaxPPP
Publicité

A lire aussi :

Il touche 1000 paires de seins pour Vladimir Poutine

Poutine se compare à Roosevelt et De Gaulle

Des féministes manifestent seins nus en Ukraine

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité