José Garcia était l’invité d’Antoine de Caunes sur le plateau du Grand Journal, ce lundi soir, pour la promo de son film Fonzy, actuellement au cinéma. Une occasion pour les deux amis de fêter leurs retrouvailles, quinze ans après Nulle Part Ailleurs.

© Twitter/ Grand Journal

José Garcia était invité, ce lundi, au Grand Journal présenté par son complice de Nulle Part Ailleurs, Antoine de Caunes. L’acteur, venu présenter son nouveau film Fonzy, a repeint le plateau de Canal+.

Le matin même, dans une interview pour Metronews, José Garcia avait prévenu son ancien complice : "Je pense qu’ils vont m’en mettre plein la gueule. De mon côté, j’ai de l’artillerie. J’ai fait des courses. Faut que ce soit festif ! Je vous donne un indice… Ce putain de studio est blanc depuis tant d’années, je vais essayer de le repeindre !"

Une première partie déjà bien explossive

José Garcia avait préparé son arrivée sur le plateau de Canal+ toute la journée. Il a d’ailleurs posté une photo sur Twitter dans l’après-midi. Une photo qui montrait l’acteur fin prêt pour assister à l’émission du Grand Journal.

Ce n’est pas Antoine de Caune qui commence l’émission, mais José Garcia. Celui-ci explique avoir enfermé son ami dans sa loge. Il déambule alors sur le plateau en montrant son ventre sur lequel est inscrit "I’m the boss". Avant la première page publicitaire, le présentateur a tout de même pu reprendre sa place.

Lors de la présentation de la météo, l’acteur, qui était invité pour la deuxième partie de l’émission, a fait une nouvelle apparition. Il était déguisé en Liz Taylor. La miss météo habituelle, Doria Tillier, était également venue en Liz Taylor mais dans une version plus jeune. Les deux Liz Taylor représentaient l'actrice avant et après son penchant pour l'alcool.

Publicité

José Garcia a, de plus, forcé son acolyte à boire de l’alcool. Un clin d’œil supplémentaire à Nulle Part Ailleurs où Antoine de Caunes, lors d’un sketch avait mis de l’alcool dans le verre de son ami, sans que ce dernier le sache.

Une bataille de pinces à linge pour la deuxième partie

Pour la deuxième partie de l’émission, Antoine de Caunes accueille son invité avec une grande accolade. Le calme sur le plateau n’a pas duré très longtemps. Les deux hommes se sont vite mis à se lancer de la poudre de couleur rouge, ainsi qu'en direction du public qui était protégé par des blouses pour l’occasion.

Ces retrouvailles entre José Garcia et Antoine de Caunes ont également étaient marquées par l’arrivée sur le plateau du comédien au style burlesque Jango Edwards. Ce dernier a déclenché une bataille de pinces à linge, de peinture et de Danette au caramel, quinze ans après la bataille dont il avait été victime sur le plateau de Nulle Part Ailleurs.

Pour finir en beauté, Antoine de Caunes a terminée son émission en diffusant pendant quelques secondes le vrai numéro de téléphone de son complice, José Garcia.

Les téléspectateurs sur sont alors exprimés sur le réseau social Twitter, des tweets pour la plupart positifs. On pouvait lire : "Ruinage du plateau avec Django Edwards, du grand art, merci messieurs", ou encore : "Garcia, de Caunes, Django Edwards qui ravagent le plateau du Grand Journal. Ça c'est Canal".