Alors que le film "Grace de Monaco" sera diffusé demain comme film d’ouverture de l’édition 2014 du Festival de Cannes, le film d’Olivier Dahan avec à l’affiche Nicole Kidman est au cœur d’une polémique. La famille princière a en effet dénoncé un film trop éloigné de la vérité.

©Stone Angel/Visual

"Une bande-annonce fantaisiste" et une "conviction laissée lors de la lecture du scénario qu’il s’agit d’une production d’une page de l’histoire de la Principauté basée sur des références historiques erronées et littéraires douteuses". C’est la réaction de la famille princière de Monaco à la vue du "biopic" sur Grace Kelly avec Nicole Kidman , signé par Olivier Dahan. Le film débute mal son passage dans les salles obscures.

• Lire aussi : Festival de Cannes : Pierre Lescure succède à Gilles Jacob à la présidence

La première polémique du Festival de Cannes

Film d’ouverture du Festival de Cannes, "Grace de Monaco" va définitivement agiter la croisette. Et pour cause, le producteur du film, Pierre-Ange Le Pogam et le réalisateur Olivier Dahan ont d’ores et déjà réagi à ces attaques princières. Selon eux, il n'y a "pas lieu à polémique" puisque le scénariste "s'inspire de faits réels pour construire une fiction".

Le producteur a par ailleurs expliqué à l’AFP que "le tout dernier scénario" avait été transmis à la famille. "On a été extrêmement bien accueillis... Nous n'avons pas été gênés pour le tournage. On a tenu compte d'un certain nombre de leurs remarques, notamment lorsqu'ils nous ont dit que De Gaulle n'avait jamais assisté à tel événement", a-t-il également précisé.

Publicité
Etant donné le désaccord sur le film, Albert II et Stéphanie de Monaco pourraient le boycotter regrettant que l’"Histoire ait fait l’objet d’un détournement à des fins purement commerciales".

Réponse demain soir lors de la diffusion du film.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité