Déçu par un cadeau ? Vêtements offerts trop grands ? L'UFC Que Choisir rappelle les conditions à remplir pour pouvoir échanger un produit acheté dans un magasin ou sur Internet.  

Au lendemain du réveillon de Noël, certains ont peut-être été déçus par leurs cadeaux de Noël. Si la revente est souvent mal vue, un échange est peut-être la meilleure solution. Mais la législation est stricte, selon l’association UFC Que choisir, qui rappelle quelles sont les conditions à respecter.

En magasin. Pour un achat en magasin, l’association rappelle tout d’abord que rien n’oblige un commerçant à reprendre un article vendu. Pourtant, nombreux sont ceux à accepter les échanges. Dans ce cas, il est possible d’échanger ou de se faire rembourser le cadeau en ramenant également le ticket de caisse ou la facture.

A distance. Pour les achats à distance (internet, catalogue, téléphone), la loi n’est pas la même. Toujours selon l’UFC Que Choisir, "l'acheteur dispose de 14 jours à partir de la réception de l’article ou de la conclusion du contrat de service pour se rétracter, soit en utilisant le formulaire type qu’a dû lui transmettre le professionnel, soit par tout autre moyen lui permettant de prouver qu’il a bien cherché à se rétracter (par courrier recommandé, de préférence)". Il aura ensuite également 14 jours pour retourner, à ses frais, le cadeau dans son emballage d’origine. Le commerçant aura alors lui aussi 14 jours à partir du moment où il a été informé pour procéder au remboursement. "Toutefois, il est en droit, lorsqu’il s’agit d’un bien, de procéder au remboursement après avoir récupéré le colis ou reçu une preuve d’expédition", précise l’UFC Que Choisir.

Publicité
Pour finir, l’association rappelle que la loi change également si un article est non conforme à celui commandé. L’acheteur pourra alors le rapporter au magasin ou le renvoyer pour qu’il soit remplacé par un article identique.

En vidéo sur le même thème - Noël : revendre ses cadeaux 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité