Bordeaux, Bourgogne, Alsace… Nombre de régions françaises proposent des vins de garde. Et quelle déception d’ouvrir une bonne vieille bouteille qui a tourné ou qui s’avère bouchonnée. Heureusement, il existe des solutions pour préserver vos précieux breuvages.  

Quelques notions de base

Le vin est fragile ! Température, luminosité… Il existe nombre de facteurs qui peuvent le dégrader et transformer un grand cru en vinaigre. Lorsque vous voulez garder sur le long terme du vin, il existe des solutions pour tous les goûts.

La cave du logement

Ne vous leurrez pas, la cave de votre appartement ou maison est un moindre mal. Idéalement, il faudrait qu’elle soit en terre battue et que sa température avoisine les 12 degrés ! C’est malheureusement rarement le cas. Si les variations de température de votre cave sont faibles et qu’elle n’est pas très chaude, vous pouvez néanmoins tenter d’y garder vos bouteilles. Pensez à les éloigner des tuyaux de chauffage et des ventilations. Ne les placez pas près des sources de lumière, surtout si celles-ci sont allumées en permanence. Idéalement conservez vos vins dans des caisses en bois en gardant le couvercle de la caisse.

Garder son vin dans son appartement

Autre solution économique, entreposer son vin chez soi. Dans ce cas, veillez à l’éloigner des fenêtres et des sources de chaleur. Le mieux consiste à le laisser vieillir horizontalement dans la pièce la plus humide. Evitez également de le mettre dans une pièce où les vibrations peuvent être nombreuses. Si la buanderie peut sembler parfaite, elle peut aussi s’avérer une catastrophe à cause de la machine à laver ou du sèche-linge qui fait grandement varier les températures…

Louer une cave à vin

Le principe est simple : des entreprises proposent un espace de stockage censé rester humide avec des variations de température très faibles. Attention, même s’il existe une dizaine d’entreprises proposant ce service, elles sont toutes situées à proximité de grandes villes comme Paris ou Lyon. Si vous privilégiez cette option, renseignez-vous sur la fiabilité de la société.

Acheter une cave de vieillissement

Publicité
A condition d’avoir le budget, c’est la solution la plus simple. D‘autant que plusieurs marques (Climadiff, ArteVino, Liebherr,…) vendent des caves à vin. Ce type d’achat suppose néanmoins quelques précautions. Le premier consiste à faire attention à la capacité. Annoncée en nombre de bouteilles, celle-ci est en réalité calculée sur le format des vins bordelais. Si vous gardez du bourgogne, des vins d’alsace, du Champagne,… le nombre de flacons que vous pourrez entreposer sera obligatoirement inférieur à la capacité annoncée. Renseignez-vous aussi sur la fiabilité de la marque ! Certaines ont en effet mauvaise réputation… Privilégiez les portes pleines plutôt que celles qui sont vitrées. Certes les premières sont moins esthétiques mais elles protègent des UV néfastes pour le vin. Faites aussi attention aux garanties. Celles-ci sont très rares à garantir un remboursement si la cave tombe en panne et que votre vin devient bon à jeter ! Enfin, pensez au budget. Le prix des caves de vieillissement varie de 200 euros à plus de 3 000 euros pour les plus grandes.

2 conseils simples

- Equipez le lieu dans lequel vous gardez vos précieux flacons d’un hygromètre. Celui-ci vous permettra de suivre en permanence le degré d’humidité. 

- Notez l’emplacement et l’ordre dans lequel vous entreposez vos bouteilles. Vous les retrouverez plus facilement lorsqu’il s’agira d’en ouvrir une…

Publicité