Quatre mois après la mise en place de onze nouveaux radars sur des feux rouges parisiens, l’heure est au premier bilan. Le montant total des amendes se chiffrerait en millions d’euros. Plus de détails.

Ils cartonnent ! France Bleu 107.1 a en effet révélé que les onze radars fixés en janvier dernier sur des feux rouges parisiens ont dépassé les attentes des autorités. Installés à des endroits stratégiques de la capitale, les radars de franchissement de feux rouges ont en effet déjà flashé plus de 79.000 fois en seulement quatre mois, soit près de 60 flashs par jour. Un joli score qui a ainsi permis à l’Etat de récolter plus de 10 millions euros grâce aux amendes de 135 euros distribuées aux contrevenants.

Gare au radar du boulevard de La Chapelle !Et alors que l’installation de ces radars avait notamment pour objectif de réduire le nombre de feux rouges grillés dans la capitale, les autorités ont noté que ce nombre ne diminue pas. Au contraire, il ne cesse d’augmenter. L’un des onze radars de feux rouge serait même particulièrement efficace. France Bleu 107.1 décrit ainsi l’appareil du boulevard de La Chapelle comme un "champion toutes catégories ".

Publicité
Les autres radars sont, quant à eux, installés rue de Rivoli/boulevard de Sébastopol (1er arrondissement), rue du 4-Septembre/rue de Richelieu (2e arrondissement), rue La Fayette/boulevard Magenta (10e arrondissement), boulevard Richard Lenoir/rue Oberkampf (11e arrondissement), rue de Tolbiac/quai Panhar et Levassor (13e arrondissement), rue de Vaugirard/rue de la Convention (15e arrondissement), avenue de Longchamp/Porte Dauphine à deux feux rouges et dans les deux sens (16e arrondissement) et boulevard de la Villette (19e arrondissement).  
Publicité