L'astéroïde 2014 HQ 124, surnommé "The Beast" par la toile, n'est pas passé inaperçu dimanche dernier. Marina Brozovi et Lance Benner du Jet Propulsion Laboratory de la NASA ont réussi à en capturer quelques images.

© Capture d'écran Twitter

AFP

Observé puis photographié depuis un radar terrestre par Marina Brozovi et Lance Benner du Jet Propulsion Laboratory de la NASA, l'objet 2014 HQ 124 s'est quelque peu dévoilé. Outre le fait que l'astéroïde, malgré sa grande vitesse de 14km/s, n'ait pas représenté de danger direct pour la Terre, on sait maintenant que celui que les internautes ont appelé "The Beast" ne mesurait non pas 325 mais un peu plus de 370 mètres de diamètre, révèle le site Sciences et Avenir. Bien que ce dernier soit passé assez loin (la distance entre la Terre et l'astéroide représente le triple de celle reliant la Terre à la Lune) les scientifiques ont réussi à l'observer.

Publicité
Géocroiseurs et PHA Les scientifiques, grâce à leur colaboration avec l'antenne du Deep Space Network à Goldstone, en Californie, et deux autres radiotélescopes, ont pu se rendre compte du fait que "The Beast" pourrait être un composé de deux objets. Ils ont pu l'expliquer par la présence d'un relief pointu sur certaines images. De ce fait, pour les chercheurs, cet astéroïde appartiendrait à la fois à la famille des géocroiseurs du fait qu'il évoluait à proximité de la Terre mais aussi, à celle des PHA, astéroïdes considérés comme représentant un potentiel danger, en raison de sa vitesse et de son envergure.

Vidéo sur le même thème : Un astéroïde de 135 000 tonnes va bientôt frôler la Terre


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité