Nasa : non, la fin du monde n'aura pas lieu en septembre prochain
Des blogs conspirationnistes ont annoncé qu’un gigantesque astéroïde allait s’écraser sur la Terre entre le 22 et le 28 septembre 2015. Une rumeur sans fondement démentie par la Nasa.

Nous aurions pu connaître des jours très sombres. C’est du moins ce qu’ont récemment indiqué plusieurs blogs de spécialistes des théories conspirationnistes. Ces derniers, ainsi que leurs fans, tentent en effet de faire croire qu’un astéroïde frappera la planète Bleue entre le 22 et le 28 septembre prochain. Sa taille, qui atteindrait les 3 kilomètres de diamètre, et sa vitesse d’impact pourraient être suffisantes pour éradiquer toute forme de vie sur Terre, comme le rapporte Metronews. Une information largement démentie par la Nasa.

Publicité
Publicité

À lire aussi - La Nasa est-elle incapable de réperer tous les astéroïdes dangereux pour la Terre ?

Pourtant, de nombreux indices, tel que le changement climatique, ont pu conduire à cette théorie. En France, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, s’était par ailleurs exprimé publiquement et à plusieurs reprises sur le sujet, comme le souligne Le nouvel ordre mondial. "La planète est très concrètement notre seul moyen de survie", avait-t-il déclaré le 13 mai 2014 avant d’ajouter : "Il nous reste 500 jours pour éviter un chaos climatique". Pour d’autres, cette catastrophe serait en réalité le début des "jours sombres" et du chaos évoqués par la Bible, avant le jugement dernier.

La Nasa tient à mettre les choses au point

Malgré tout, il ne fait aucun doute pour la Nasa que toutes ces informations restent infondées. Aussi, l’Agence spatiale américaine a tenu à éclaircir le sujet : "La Nasa n'a connaissance d'aucun astéroïde ou comète qui se dirigerait droit sur la Terre, donc la probabilité d'une collision majeure est infime". Afin de faire taire définitivement les rumeurs, elle précise : "En fait, aucun objet un peu massif ne devrait frapper la Terre dans les prochaines centaines d'années". Autrement dit, il vous reste encore de beaux jours devant vous.

À lire aussi - Espace : découverte d’un astéroïde riche en eau

Vidéo sur le même thème - Faire croire aux gens que c'est la fin du monde