Plus d'un mois après le meurtre sordide d'un retraité et de son infirmière dans le Loiret, les autorités ont annoncé la mise en examen de deux personnes. Leur mobile commence à se dessiner, mais les enquêteurs restent prudents.
Retraité retrouvé mort les mains coupées : qu’en est-il de la piste du tueur sadique ?AFP

Les habitants de Châlette-sur-Loing craignaient qu’un tueur sadique agisse dans les environs. Le meurtre de Jacques Samson, retrouvé mort les mains coupées, a suscité émoi et frissons dans cette petite ville du Loiret, située non loin de Montargis. Pendant plusieurs semaines, alors que les enquêteurs remontaient la piste des malfaiteurs, le déchaînement de violence dont a été victime l’octogénaire avait de quoi inquiéter certains habitants. Auprès de La République du Centre, des voisins ont affirmé qu’ils avaient "peur", alors que le ou les meurtriers n’avaient toujours pas été arrêtés. Un tueur des environs commettait-il des meurtres en emportant les mains de ses victimes, comme une signature ?

Meurtre de Jacques Samson : deux personnes mises en examen

L’affaire posait d’autant plus de questions que l’infirmière de Jacques Samson a elle aussi été tuée ce jour-là. Le corps de Karine Foucher a été retrouvé à plusieurs centaines de mètres du domicile du retraité, mains et pieds liés, présentant des blessures au thorax et au cou. Pour les enquêteurs, cela ne faisait aucun doute, les deux meurtres étaient liés, mais comment ? L’enquête a connu un nouveau rebondissement le mercredi 4 décembre avec l’interpellation de huit personnes, dont un frère et une sœur. Après 48 heures de garde à vue, ces deux derniers, Fazia M. et Messaoud M., ont été mis en examen pour "homicides aggravés" et "atteinte à l’intégrité physique d’un cadavre".

Selon les premiers éléments de l’enquête, fournis par le procureur de la République d’Orléans, la piste du tueur sadique ne serait pas envisagée à ce stade. Interrogé par Le Parisien, Nicolas Bessonne explique que les suspects "on nié toute implication" pendant leur garde à vue. "A ce stade de la procédure, la thèse privilégiée est le mobile crapuleux", a-t-il ajouté, cité par La République du Centre.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Affaire Maëlys : de nouveaux détails sur la nuit du drame

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.