Deux brebis du parc Saint-Nicolas à Angers ont été retrouvées mortes et dépecées par les gardiens des lieux ce mercredi.
©GettyImage - image d'illustration

La ville d’Angers, dans le Maine-et-Loire, a portée plainte suite à la découverte de deux brebis tuées et dépecées rapporte l’AFP. Les gardiens du parc public Saint-Nicolas, situé à quelques encablures du centre-ville, ont fait la découverte alors qu’ils prenaient leur service mercredi matin.

Les faits se sont déroulés de la nuit de mardi à mercredi. Des inconnus ont pénétré dans le parc pour s’attaquer aux brebis, emportant les deux carcasses et ne laissant sur place qu’un cuissot. Les enquêteurs dépêchés sur place ont par ailleurs retrouvé un des couteaux qui a servi à dépecer les bêtes.

À lire aussi - Isère : près de 400 brebis se jettent d’une falaise !

Les animaux du parc déjà pris pour cibles

Les animaux du parc avaient déjà fait l’objet de violences auparavant. La première fois, en 2005, un wallaby de Benett, animal proche du kangourou, un nandou, cousin de l’autruche et un cygne avaient été brutalement tués. En 2011, la ville d’Angers a décidé de réorienter sa politique d’accueil d’animaux dans le parc suite à l’agression et à la mort de trois moutons d’Ouessant et d’une femelle alpaga enceinte. Tous les quatre avaient été éventrés par un ou plusieurs chiens introduits intentionnellement dans le parc, relate l’AFP.

Depuis, la mairie n’a accueilli que des espèces familières et locales. Cela n’a semble t-il pas empêché le drame de la nuit de mardi à mercredi.

Vidéo sur le même thème - La filière ovine se mobilise pour trouver de nouveaux bergers 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !