Emmanuel Macron s'est exprimé devant les Français mardi soir dans une allocution télévisée. Au-delà du discours, la mise en scène de la séquence contenait, elle aussi, un message.
AFP

Emmanuel Macron : dans l’ombre pour son allocution

C’est désormais une habitude pour Emmanuel Macron. Grand communicant, le président de la République ne laisse jamais rien au hasard quand il s’agit de s’adresser à ses concitoyens. L’allocution donnée ce mardi soir après une journée marquée par un remaniement gouvernemental n’échappe pas à la règle. Si le fond du discours a été très commenté, la forme aussi, et pour cause. Premier élément signifiant : l’éclairage. La lumière semble entourer Emmanuel Macron sans jamais vraiment le saisir, résultat cela donne l’impression que le chef de l’Etat est dans l’ombre.

A lire aussi sur Planet : Remaniement : quel est le profil type d’un ministre d’Emmanuel Macron ?

Au-delà des traits d’humour que ce détail de la mise en scène a pu susciter, cette absence d’éclairage renforce deux éléments : le ton parfois très noir du discours du chef de l’Etat, et sa volonté de ne pas être dans la lumière, comme pour paraître plus humble.

Il ne faut pas s’y tromper, Emmanuel Macron a fait son mea culpa sur ses récentes sorties polémiques, où il était question de traverser la rue par exemple.

Emmanuel Macron : une allocution sans filtre

Pendant son allocution, Emmanuel Macron n’a cessé de baisser les yeux vers des feuilles qu’il tenait entre ses mains. Pour ce message aux Français, le président a en effet choisi de faire sans  prompteur, comme pour ne pas mettre de filtre entre lui et ses interlocuteurs.

Ancien adepte de théâtre, l’absence d’écran sur lequel défile un discours permet au président d’avoir également un air plus naturel, donnant presque l'impression d'une déclaration à bâtons rompus. Trop ? L’absence de prompteur et le regard qui se baisse ont conduit les observateurs à s’intéresser aux feuilles que tenait le président de la République. Ils n’ont pas été déçus.

Y-a-t-il eu de grands changements de dernière minute ? Les feuilles sur lesquelles était inscrit le discours d’Emmanuel Macron se trouvaient en tout cas bardées de ratures. La conclusion a l'air d'avoir été complètement sabordée. Pour certains, c’est le signe d’un message brouillon, pour d’autres la preuve que le chef de l’Etat pratique l’auto-critique.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.