Pour protéger les personnes dépendantes, plusieurs aides sociales ont été mises en place à destination des personnes souffrant d'Alzheimer. Ces aides concernent notamment l'hébergement en EHPAD. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le financement d'un EHPAD Alzheimer.
iStockIstock

L’APA pour financer un EHPAD Alzheimer

Publicité

Pour financer un hébergement au sein d'un EHPAD Alzheimer, il est tout d'abord possible de faire une demande d'allocation personnalisée d'autonomie (APA). Pour y être éligible, il faut que la personne dépendante ait plus de 60 ans, qu'elle soit hébergée dans un établissement accueillant au moins 25 personnes dépendantes et qu'elle appartienne à l'un des groupes 1 à 4 de la grille Aggir. Non cumulable avec certaines autres aides sociales (prestation de compensation du handicap, majoration pour aide constante d'une tierce personne, etc.), l'APA permet de payer une partir du tarif de l'EHPAD. À noter que cette aide peut également être accordée dans le cas d'un maintien à domicile.

Publicité

Les autres aides pour payer un EHPAD

D'autres aides sociales à destination des personnes âgées et dépendantes permettent de payer une partie d'un EHPAD Alzheimer. Principalement trois organismes peuvent accorder un soutien financier aux familles : la Caisse d’allocations familiales (CAF), le département où réside la personne dépendante et l'Assurance Maladie. Contrairement à l’allocation personnalisée d’autonomie, ces différentes aides permettant de payer un hébergement en EHPAD sont soumises à condition de ressources.