On les a un peu trop vus, un peu trop entendus. En 2012, ils sont nombreux à avoir squatté la Une des médias pour des raisons pas toujours valables. Copé, Fillon, Depardieu ou Zlatan, ils étaient partout. Ce qu'on leur souhaite en 2013 ? De moins les entendre !
Sommaire

 

Jean-François Copé et François Fillon

Ils se sont disputés la tête du parti durant un mois entier, transformant l’UMP en champ de bataille. Jean-François Copé et François Fillon se sont livrés à une véritable guerre de tranchées, l’un en s’autoproclamant président du parti, l’autre en contestant les résultats et menaçant son adversaire de diverses actions en justice. Après une joute verbale sans fin, la création d’un nouveau groupe parlementaire, et des rencontres par dizaines pour tenter de trouver un terrain d’entente, les deux enfants terribles de l’UMP ont fini par se mettre d’accord. On devrait donc normalement avoir la paix jusqu’en septembre prochain, date d’un nouveau vote… Ouf !

 title= 

Zlatan Ibrahimovic

Avant, le PSG était un club en perte de vitesse. Mais ça, c’était avant. Avant que les richissimes propriétaires qataris du club n’engagent un certain Zlatan Ibrahimovic, ou disons l’incarnation de Dieu dans la peau d’un footballeur. Car Zlatan est fort certes, mais Zlatan a aussi et surtout un égo surdimensionné. « Je ne connais pas bien la Ligue 1, mais elle, elle sait qui je suis ». « Moi, c’est Ibrahimovic, mais toi, t’es qui putain ? » « Je n’ai pas besoin d’avoir le Ballon d’Or pour être le numéro un […] Dans ma tête, je sais que je suis le plus fort, le plus fort de tous ». On l’aura compris Zlatan est le meilleur. Ce qui serait bien en 2013, c’est qu’il continue d’exercer son talent, mais plus discrètement.

 

Gérard Depardieu

C’est le buzz de cette fin d’année. Gérard Depardieu qui quitte la France pour s’installer en Belgique, voilà une nouvelle qui agite la sphère médiatique, mais également le monde politique, du cinéma et de la musique. Il y a les « pro » et les « anti » Gérard, chacun y allant de son petit refrain, plus ou moins virulent. Gérard par-ci, Gérard par-là. Au final, on n’aura quasiment pas entendu le principal intéressé mais Gérard Depardieu  est partout. On lui souhaite de se faire oublier en 2013…

 

Valérie Trierweiler

Elle est certainement la Première dame la plus impopulaire. Au soir de l’élection de François Hollande à la présidence de la République, Valérie Trierweiler se faisait déjà remarquer en demandant à son compagnon de l’embrasser sous les yeux de Ségolène Royal. Réflexions mesquines en coulisse, jalousie mal dissimulée, tweet mal intentionné, à chaque photo ou livre publiés elle fait un procès … Valérie Trierweiler est sur tous les fronts mais a du mal à trouver sa place, que ce soit à l’Elysée ou dans le cœur des Français : un sondage révélait en octobre que seuls 29% d’entre eux avaient une bonne opinion d’elle. Depuis la journaliste a fait profil bas, mais a surtout eu une révélation lors d’un voyage au Congo : elle désire se consacrer à l’humanitaire. La voie du salut ?

 

Nadine Morano

Comme Valérie Trierweiler, Nadine Morano est une twitteuse acharnée et ne manque jamais  une occasion de partager son point de vue, que ce soit sur les réseaux sociaux ou ailleurs. Nicolas Sarkozy n’est plus à l’Elysée, mais qu’importe, Nadine a des choses à dire : l’électron libre de l’UMP continue donc, au choix, d’amuser la galerie ou de taper sur les nerfs de son entourage par ses sorties plus ou moins inspirées. Son dernier coup de gueule : les « salopards abjects » contre lesquels elle s’est indignée après que l’infirmière qui s’est occupée de Kate Middleton durant son hospitalisation s’est donnée la mort, victime d’un canular par les animateurs d’une radio australienne.

 

Audrey Pulvar

En 2012, Audrey Pulvar était elle aussi sur tous les fronts. D’un point de vue professionnel, on l’a vue faire le grand écart entre France Inter, France 2, puis Les Inrocks, où elle a débarqué avec une nouvelle coiffure qui a fait sensation. Souvent écartée pour des raisons d’éthique, elle doit s’effacer pour ne pas gêner son compagnon, Arnaud Montebourg : Audrey Pulvar en a marre et le fait savoir. D’un point de personnel, la journaliste a aussi occupé le terrain. D’abord en tant que compagne d’Arnaud Montebourg, mais après avoir confirmé leur séparation par SMS, c’est en tant qu’« ex de » qu’elle s’exprime. Aujourd’hui, Arnaud c’est fini, Les Inrocks c’est fini aussi (elle vient d’annoncer son départ). On est donc prêt pour un nouveau chapitre des aventures d’Audrey Pulvar. On s’en réjouit d’avance.

 

Madonna

A 54 ans, Madonna ne sait visiblement plus quoi faire pour se faire remarquer. Reine de la provoc’ hier, il semble qu’avec Lady Gaga ou Rihanna la star ait du fil à retordre. Alors pour ne pas rester dans l’ombre, la Madonne a décidé de se désaper le plus souvent possible. Et comme le hasard fait bien les choses, elle était en tournée durant plusieurs mois. Chaque passage sur scène était donc un prétexte tout trouvé pour s’exhiber : un sein par-ci, des fesses par-là... Même les protestations de ses fans n’ont rien changé, elle a continué d’enlever le haut et le bas. Par pitié, pour 2013, Madonna on te le dit : rhabille-toi !

 

Mallaury Nataf

Elle avait un peu disparu de la circulation depuis le succès de la série Le Miel et les abeilles. Mais en février dernier, la comédienne réapparait dans Le Parisien, où elle raconte comment elle est devenue SDF. Une histoire émouvante. Mais très vite la tragédie a tourné à la comédie de mauvais goût. Mallaury Nataf fait le tour des plateaux télé, racontant en boucle son histoire et multipliant les incohérences : la comédienne affirme avoir survécu à six crises cardiaques, guéri de deux cancers sans aucun traitement, un jour elle a retrouvé du travail, le lendemain elle se marie, puis finalement non… Coup de pub, réelle détresse, on ne sait plus très bien sur quel pied dansé…