Le gel du taux d'intérêt à 0,75% est lourd de conséquences. Les bénéfices tirés du livret A sont aujourd'hui extrêmement bas. Pire, les Français perdent une somme colossale…
IllustrationIstock

Livret A : une perte de pouvoir d’achat historique

Déception !L’épargne préférée des Français leur fait aujourd’hui défaut.Alors que plus de 55 millions d’entre vous perçoivent actuellement les intérêts de vos 360 milliards d’euros placés sur des livrets A et LDDS (livret de développement durable solidaire), la désillusion est grande.

Depuis mi-2015, le taux d’intérêt est en effet gelé à 0,75%. Problème, aucun alignement n’a été effectué au retour de l’inflation. Les bénéfices sont donc dérisoires et font même perdre plus de 3,6 milliards d’euros de pouvoir d’achat aux épargnants.

Interrogé par Le Parisien, François Carlier, délégué général de la confédération du logement et du cadre de vie (CLCV) indique ce rendement négatif est "historique". "Jamais depuis le début des années 1980, cet outil d’épargne pour les classes moyennes et populaires n’a fait perdre autant d’argent. Il y avait un consensus ces dernières années : il devait, a minima, être aussi rémunérateur que l’inflation."

Ce n’est malheureusement plus le cas. Il manque en effet plus de 1 % au livret A pour qu’il couvre l’inflation, estimée à 1,8% environ en 2018.

A lire aussi :Epargne : livret A, livret jeune, comment choisir ?

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.