Ecouter l'article :

Votre trajet se fera en voiture ? Pour optimiser votre vigilance au volant, certains aliments sont à privilégier, et d'autres à bannir…

En fonction de ce que vous mangez, votre vigilance sur la route peut être altérée. L’association Assurance Prévention alertait d’ailleurs l’an dernier sur les effets néfastes – dont la somnolence- d’un repas trop copieux avant de prendre le volant, rapporte le site spécialisé Caradisiac. La somnolence au volant, qui engendre des périodes de micro-sommeil de 1 à 4 secondes (soit jusqu’à 150 mètres parcourus à 130km/h) est en effet la première cause de mortalité sur autoroute. Elle est impliquée dans 1/3 des accidents mortels, selon les données de la sécurité routière.

C’est pourquoi cette année la Fédération Française de l’Assurance a mené le second volet de l’étude clinique "Bien manger pour mieux conduire", afin de démontrer l’influence que peut avoir l’alimentation sur la vigilance du conducteur. L’objectif est ici de trouver un repas optimisé favorisant la concentration.

Les tests ont été menés à l’aide d’un simulateur de conduite, avec un parcours autoroutier. Grâce à un boîtier muni de capteurs analysant le visage des participants, les sujets ont effectué des essais de freinage, dans quatre conditions différentes :

  • à jeun sans conduite préalable,
  • à jeun après 40 minutes de conduite
  • après un repas optimisé sans conduite préalable
  • après un repas optimisé et 40 minutes de conduite

Vigilance au volant : elle ne dépend pas de la quantité en calories du repas, mais de sa qualité

Les personnes ayant mangé un repas dit optimisé (index glycémique bas, aliments sans gros effort digestif, sans amertume et acidité), ont même amélioré leur temps de freinage.

Conclusion, l’endormissement et le temps de réaction ne proviennent pas du nombre de calories, mais de la qualité du repas. Pour un meilleur état d’éveil, l’association a donc dévoilé son "menu vigilance". Le voici :

Entrée : concombre et radis ou houmous sur feuille d'endives ou salades de pois chiche avec petites tomates vinaigrées.

Plat : poisson blanc et lentilles ou blanc de poulet citronné (grillé ou vapeur) et courgettes vapeur au thym ou omelette au blanc d'œuf et champignons.

Dessert : kiwi, nectarine ou bol de cassis avec un carré de chocolat à 90%.

De l'eau en quantité illimitée, du café avec modération.

Vigilance au volant : elle ne dépend pas de la quantité en calories du repas, mais de sa qualité

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.