Il est difficile dans certaines villes de trouver des logements abordables, mais parfois, certains propriétaires seraient prêts à louer n'importe quoi pour gagner de l'argent. Découvrez les 20 pires locations trouvées sur la toile.
EN IMAGES Le Top 20 des pires locations de chambres/appartements trouvées sur Internet

Le confort de l’ancien espace de stockage (40£/ semaine à Paddington, Londres)

1/20
Le confort de l’ancien espace de stockage (40£/ semaine à Paddington, Londres)

Si en France les normes de locations permettent de limiter les arnaques et les logements douteux, d’autres pays ne bénéficient pas de ce genre d’encadrements. Une liberté qui parfois donne lieu à des propositions de locations surréalistes. Le site The Worst Room liste toutes les pires annonces de logements sur Internet. Découvrez les 20 "meilleures".

La nouvelle mode des toilettes/salle-de-bain dans la cuisine (350$/ semaine à Sydney, Australie)

2/20
La nouvelle mode des toilettes/salle-de-bain dans la cuisine (350$/ semaine à Sydney, Australie)

"Conviendrait idéalement à quelqu’un de moins d’1,60 mètre et sans antécédents de claustrophobie. L’emplacement est incroyable"

"Chambre privée confortable dans un emplacement privilégié (450 $/ mois" à San Francisco, Californie)

3/20
"Chambre privée confortable dans un emplacement privilégié (450 $/ mois" à San Francisco, Californie)

"Je pensais devoir vivre dans un placard seulement pour quelques mois et maintenant ça fait à peu près deux ans".

Mobil-home à louer… dans un ancien bus scolaire (200 $/mois à Big Island, Hawaï)

4/20
Mobil-home à louer… dans un ancien bus scolaire (200 $/mois à Big Island, Hawaï)

"Mais vous pouvez-faire ce que vous voulez dedans..."

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >