Au même titre qu'un organisme financier classique (banque, établissement de crédit, etc.), la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) est en mesure d’octroyer à ses allocataires un crédit immobilier. Mais pour prétendre à ce prêt immobilier, faut-il encore remplir certaines conditions.

Crédit immobilier de la CAF : une aide complémentaire

La CAF est en mesure de proposer un prêt immobilier à ses allocataires sous certaines conditions. Toutefois, il s'agit davantage d'une aide complémentaire plutôt que d’un crédit immobilier à proprement parler, dans la mesure où son montant est relativement faible par rapport au coût total du projet. Le montant d'emprunt va dépendre de la CAF auquel est rattaché l'allocataire. Selon les revenus du bénéficiaire, le montant prêté va généralement varier entre 1 000 et 5 000€ en moyenne.

Crédit immobilier de la CAF : les critères d’éligibilité

Publicité
Comme nous l'évoquions plus haut, les modalités d'éligibilité au crédit immobilier de la CAF vont varier d'un département à l'autre. Toutefois, cette aide complémentaire est soumise à plusieurs règles au niveau national. Ce prêt immobilier dispose, pour tous les bénéficiaires, d'un taux d'intérêt maximal de 1%. Sa durée de remboursement ne peut pas excéder 60 mois. Le projet financé doit avoir un coût de 1 000€ au minimum et le bénéficiaire doit avoir au moins 10% d'apport personnel. Son faible montant (entre 1 000 et 5 000€ en moyenne) rend cette aide complémentaire plus adéquate pour d'autres projets, comme l'amélioration du logement, la création d'un nouvel espace ou encore pour le réaménagement d'un bien.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet