Les mini-habitats mobiles font de plus en plus adeptes. Liberté, avantages économiques... Les arguments sont nombreux. Mais se lancer dans la construction d'une Tiny House vaut-il réellement la peine ?
IllustrationIstock
Sommaire

Investir dans les micro-maisons : à acheter ou à construire soi-même

On dit souvent que la liberté n’a pas de prix. Il semblerait pourtant que oui !

A lire aussi : Comment investir dans l’immobilier de luxe ?

Si vous avez la bougeotte et que votre style de vie vous permet de voyager à votre gré, l’achat d’une micro-maison mobile pourrait être un bel investissement. Devenue depuis 2008, à la suite de la crise immobilière aux Etats-Unis, une véritable alternative à la maison traditionnelle, cette petite maison en bois à roulettes séduit de plus en plus de Français depuis 2010. Même si de nombreuses personnes - bricoleuses de leur état- se tournent vers l’auto-construction car plus avantageux, deux constructeurs pionniers se partagent la majorité du marché dans l’hexagone : latinyhouse  en Normandie et Baluchon  en Loire-Atlantique.

Investir dans les micro-maisons : un petit budget pour accéder à la propriété

Une Tiny House, pourrait se définir par le confort d’une grande maison dans une petite, la liberté en plus. Sa faible dimension, 8 à 20 m², rend l’accès à la propriété plus simple. Même si le prix de revient au mètre carré est largement supérieur à celui d’une maison traditionnelle (plus de 2 500 €/ m² en auto-construction contre en moyenne 1 800 €/m²), cela reste tout de même intéressant.

Ce logement se différencie en effet par sa conception thermique équivalente à celle d’une maison standard. Son isolation et son étanchéité permettent d’y vivre quelle que soit la température extérieure. Cela en fait une minimaison mobile en bois neuve, saine, confortable, durable et écologique, idéale pour une personne seule ou un couple ayant la bougeotte. Le budget global - à partir de 20 000 € - reste relativement accessible en auto-fabrication mais il vous vaudra cependant quelques mois de travail et de visionnage de vidéo-tuto sur le sujet. Le site TinyHouseFrance vous sera d’ailleurs très utile. Attention toutefois car les équipements peuvent très vite faire grimper la note. Pour ceux qui préfèrent confier leur projet à un professionnel, une Tiny House clé en main coûtera entre 40 000 € et 70 000 € selon les besoins. Délai d’attente, environ un mois et demi.

Investir dans les micro-maisons : les inconvénients à prendre en compte

Pour tracter votre nouvel habitat, il vous faudra obtenir le permis BE et avoir un véhicule assez costaud (plus de 700 kg) de type 4x4. Même si le déplacement se fait aisément par le biais d’une remorque, sachez que vous ne pourrez pas vous parquer à votre guise devant la plage de vos rêves par exemple. Une autorisation locale est nécessaire et vous limite à seulement 3 mois de stationnement. Il vous sera tout aussi difficile d’obtenir une adresse administrative. Vous serez également dépendants des réseaux collectifs pour l’eau et l’électricité. Si le quotidien à bord de cette "cabane" peut-être tout à fait agréable pour un couple qui sait se contenter d’un minimum d’espace, cela reste plus compliqué pour une vie de famille. Vous risquez donc de très vite vous sentir à l’étroit. Pour les vacances en revanche, elle peut-être un excellent choix.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.