Seize nouveaux sites intègrent le patrimoine mondial de l'Unesco en 2009, dont un Français. Les Dolomites (Italie), le Mont Wutai (Chine), les ruines de Loropéni (Burkina Faso)... Découvrez en images les nouveaux sites !
Creative Commons
Sommaire
© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

1. Les Dolomites

La chaîne de montagne des Dolomites se situe au nord des Alpes italiennes. Le site, qui recouvre plus de 1 400 km², est composé de 18 sommets dépassant les 3 000 mètres d'altitude. Cet endroit magnifique est réputé pour ses pans de montagne verticaux, ses falaises et ses nombreuses vallées étroites.''© rosengarten_maurice / Flickr''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

2. Le parc naturel du récif de Tubbataha

Le parc marin du récif de Tubbataha, dans les Philippines, est inscrit au patrimoine de l'Unesco depuis 1993. Cette année, la commission a décidé d'étendre sa protection au parc naturel du récif de Tubbatahu, afin d'y englober une très forte densité d'espèces marines, et un pôle de nidification d'oiseaux et de tortues.Cette extension est un très bon exemple d'atoll corallien préservé, avec un mur de 100 mètres de hauteur, des lagunes et des îlots.''© apdurruti / Flickr''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

3. Tombes royales de la dynastie Joseon

Les tombes royales de la dynastie Joseon se situent en République de Corée (Corée du Sud). Il s'agit d'un ensemble de 40 tombes dispersées sur 18 sites différents, construites entre 1408 et 1966. La signification de ces tombes n'était pas seulement la célébration de la mémoire des ancêtres. Elles visaient aussi à saluer leurs réussites, asseoir le pouvoir royal et protéger les esprits. Toutes les tombes sont installées dans des lieux particulièrement agréables, souvent avec une vue magnifique.''© Unesco / Seo Heun-Kang / NRICH''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

4. La ville sacrée de Caral-Supe

La ville sacrée de Caral-Supe est un site archéologique de plus de 6 km² au Pérou. Elle est placée sur un plateau désertique qui surplombe une vallée à la végétation luxuriante : la vallée de Supe.Ce site date d'il y a environ 5 000 ans. Il s'agit de la plus vieille cité de ce type dans les Amériques. La ville est constituée de plateformes géantes en terre et en pierre, entourant des cours circulaires creuses. Des structures pyramidales sont également présentes. Si le site est aujourd'hui encore si bien conservé, c'est parce qu'il a été abandonné très tôt et découvert tardivement.''© edgar asencios / Flickr''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

5. La mer de Wadden

La mer de Wadden fait partie des sites naturels qui viennent d'entrer dans le patrimoine mondial de l'Unesco. Elle se situe entre l'Allemagne et les Pays-Bas. Le site bénéficie d'un écosystème tempéré dans une zone humide côtière. De nombreux bancs de sables, prairies d'herbes marines, moulières, marais salés, estuaires, plages et dunes constituent ce très beau décor. Chaque année, plus de 12 millions d'oiseaux se rendent à la mer de Wadden pour hiverner. ''© FaceMePLS / Flickr''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

6. La Tour d'Hercule

Datée du Ier siècle après Jésus Christ, la Tour d'Hercule est une tour située en Espagne. Elle a été construite sur un rocher de 57 mètres de hauteur, et mesure elle-même 55 mètres, soit 112 mètres au total. L'utilisation de cette tour était stratégique : elle servait de phare aux Romains et était placée à l'entrée du port de la Corogne, au nord-ouest du pays. Autour du bâtiment se trouvent un parc avec des sculptures, des pétroglyphes et un cimetière musulman. La Tour d'Hercule est le seul phare de l'Antiquité gréco-romaine à avoir été si bien conservé et à être toujours en activité.''© compostelavirtual / Flickr''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

7. La grande saline de Salins-les-Bains

La grande saline de Salins-les-Bains est le seul site français à entrer dans le patrimoine de l'Unesco en 2009. Elle fait partie des trois sites à y entrer par le biais d'une extension (comme le parc naturel du récif de Tubbatahu aux Philippines et Levoca en Slovaquie)La grande saline est protégée comme extension de la saline royale d'Arc-et-Senans, près de Besançon. Ces deux salines ont pour vocation de témoigner de la production de sel en France.''© JurathermesJM Baudet 2004 CCPS Salins / Office de Tourisme de Salins-les-Bains''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

8. Le système hydraulique historique de Shushtar

Ce système hydraulique iranien daterait du Ve siècle avant Jésus Christ. Il fonctionne par deux grands canaux de dérivation des eaux de la rivière Karun, au sud du pays. L'un de ces canaux est aujourd'hui encore en activité et fournit de l'eau à la ville de Shushtar. Le système hydraulique est entouré de bâtiments magnifiques, tels que le château Salâsel, qui contrôle le système, la tour Koläh-Farangi, qui mesure le niveau d'eau, des barrages, des ponts, des bassins et des moulins.L'Unesco a décidé de classer ce site en tant que chef d'œuvre du génie humain.''© youngrobv (Rob & Ale) / Flickr''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

9. La montagne sacrée de Sulaiman Too

La montagne sacrée de Sulaiman-Too se trouve près de la ville de Osh, au Kirghistan. Elle se situe au croisement de nombreuses routes de la soie d'Asie centrale. Pendant des siècles, la montagne a servi de repère pour les voyageurs !Les flancs et les pics de cette montagne accueillent de nombreux anciens lieux de culte, des grottes, des pétroglyphes, et des mosquées, arrivées plus récemment. Ce site représente un exemple parfait de montagne sacrée en Asie centrale : adorée par les habitants pendant des millénaires...''© Travelling Rune's / Flickr''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

10. Le palais Stoclet

Josef Hoffman, l'un des chefs de file du mouvement artistique de la Sécession viennoise, a construit ce palais à Bruxelles en 1905, à la demande d'un riche banquier et collectionneur, Adolphe Stoclet. Ce dernier avait laissé carte blanche à l'architecte en ce qui concernait le budget ou l'esthétisme.Ce style épuré marque un grand changement dans l'Art nouveau. L'Art déco et le mouvement moderniste arrivent.''© jean_pol_grandmont / Wikimédia Commons''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

11. Les ruines de Loropéni

Le site des ruines de Loropéni se situe au Burkina Faso, et s'étend sur une surface de 11 130 m². Ces ruines sont les mieux préservées des dix forteresses présentes dans la région de Lobi, au sud-ouest du pays. Les ruines de Loropéni dateraient d'au moins mille ans, mais le site n'a pas encore été entièrement fouillé. Il réserverait encore de nombreuses surprises...''© Rita Willaert / Flickr''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

12. Le mont Wutai

Le mont Wutai signifie le mont aux cinq terrasses. Et c'est bien la particularité de ce site choisi cette année par l'Unesco. Le mont, situé au centre-est de la Chine, est l'une des montagnes sacrées du bouddhisme.Pas moins de 53 monastères sont présents sur le site, avec des statues d'argile grandeur nature, et des temples datant du Ier siècle après Jésus Christ, jusqu'au début du XXe siècle.''© Michael Dziedzic / Flickr''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

13. Le pont-canal et le canal de Pontcysyllte

Le pont-canal et le canal de Pontcysyllte, au nord du pays de Galles, sont entrés au patrimoine mondial de l'Unesco cette année. La commission a estimé que les 18 km du canal représentaient un véritable exploit du génie civil de la Révolution industrielle.L'ingénieur à l'origine de cet ouvrage est Thomas Telford, pionnier dans ses choix technologiques.Les arches légères et résistantes donnent à ce pont une allure immense, mais tout en élégance.''© George Borrow / Flickr''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

14. Levoca, Spissky Hrad et les monuments culturels associés

Levoca, en Slovaquie, est entrée dans le patrimoine mondial de l'Unesco en tant qu'extension de Spissky Hrad et des monuments culturels associés. Il s'agit d'un ensemble de bâtiments politiques, militaires et religieux des XIIIe et XIVe siècle. Ils font partie des plus étendus d'Europe orientale et ont bénéficié d'une bonne conservation de leur architecture romane et gothique.''© Pudelek / Wikimédia Commons''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

15. Cidade Velha, centre historique de Ribeira Grande

Au XVIIIe siècle, la ville de Ribeira Grande, sur l'île Santiago au Cap-Vert, a été rebaptisée Cidade Velha. Il s'agit de la première ville coloniale construite par des Européens sous les tropiques. La ville conserve aujourd'hui d'importants vestiges dont deux églises, une forteresse royale et une place du pilori, avec une colonne en marbre.''© Unesco / Sébastien Moriset / CRA Terre ENSAG''

© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

16. La Chaux-de-Fonds, Le Locle : urbanisme horloger

Les villes voisines de Chaux-de-Fonds et Le Locle entrent ensemble dans le patrimoine mondial de l'Unesco. Ces deux villes du Jura suisse sont le symbole d'un développement urbain original, alors que les terrains étaient au départ peu propices à l'agriculture.Ces deux villes créées au début du XIXe siècle, après trois incendies, ont été totalement organisées autour de la production horlogère. Elles sont tracées selon un schéma en bandes parallèles alternant habitat et ateliers. ''© Nelson Minar / Flickr''

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.