Quelle que soit l'issue finale de la bataille judiciaire qui divise le clan Hallyday concernant l'héritage de Johnny, sa veuve Laeticia peut dormir sur ses deux oreilles. Payer des droits de succession ? Très peu pour elle.
AFP

Succession de Johnny : 3  scénarios qui profitent à Laeticia

Capital a mené l’enquête. Dans un article publié hier sur son site Internet, le magazine s’est attelé à décortiquer ce qu’il pourrait advenir de l’héritage du Taulier et, plus précisément, de la manière dont pourrait être imposés les héritiers. Pour le déterminer, les équipes de Capital ont sollicité l’expertise d’un spécialiste (le cabinet de gestion privée Equance) afin d’étudier de plus près le cas Johnny.

A lire aussi : Héritage de Johnny : la stratégie de crise de Laeticia Hallyday

En s’appuyant sur le fait que l’héritage du rockeur avoisine aujourd’hui les 40 millions d’euros (toutes demeures confondues) et que ses dettes tournent, elles, autour de 9 millions d’euros, ledit cabinet est parvenu à mettre en exergue différents desseins (trois précisément). Lesquels se veulent tous particulièrement profitables à Laeticia. Et ce, même si "les choix faits sur un plan civil ne l’emportent pas forcément sur un plan fiscal", souligne Olivier Grenon-Andrieu, le président d’Equance.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.