Le PTZ, pour prêt à taux zéro, est un prêt accordé par l'État afin de permettre l'achat d'un logement. Pour être éligible à ce prêt immobilier, il faut respecter certaines conditions (ressources, nature du bien acheté, etc.). De plus, le montant du PTZ est plafonné. Autant d’informations à connaître pour utiliser une calculette de prêt immobilier.

Comment calculer le montant du PTZ ?

Pour connaître le montant de ce prêt immobilier, il faut prendre en compte le coût total de l'opération, comprenant le coût de construction ou d'achat ainsi que les honoraires de négociation. Certains coûts ne sont pas compris dans cette somme, comme les frais de notaire et les droits d'enregistrement. La somme obtenue, il faut la multiplier par un pourcentage qui dépend de la nature du logement et de sa localisation.

Achat en zones A et B1 : les logements anciens ne sont pas éligibles au PTZ, tandis qu'il faut multiplier le coût de l'opération par 40% pour l'achat d'un logement neuf.

Publicité
Achat en zones B2 et C : le pourcentage est de 20% pour un logement neuf et de 40% pour un logement ancien.

Quel est le plafond du PTZ ?

Le montant du PTZ se calcule donc selon cette formule : Coût de l'opération x Pourcentage. Toutefois, la somme calculée ne peut pas dépasser un certain plafond. Celui-ci est défini selon le nombre d'occupants dans le futur logement et sa localisation. À titre indicatif, le montant de ce prêt immobilier est plafonné à 150 000€ en zone A pour un foyer d'une personne. Ce montant pourra grimper à 345 000€ pour un foyer de 5 personnes et plus qui achète un logement en zone A.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet