Vous avez prochainement prévu de partir quelques jours à la montagne pour profiter de son air pur et des sports de glisse ? Même si vous êtes avide de sensations fortes, il est nécessaire de prendre quelques précautions en amont. Surtout si vous partez en voiture.

1. Anticipez votre trajet

Préparer son voyage est primordial afin de ne pas se trouver dépourvu, une fois la pluie, la neige, le vent et la glace venus. Pour partir l’esprit léger, faîtes de la météo des neiges votre allié. Un accident est vite survenu. Si les conditions climatiques sont vraiment défavorables, essayez de repousser votre départ.

2. Pensez à faire un ckeck up complet de votre véhicule

Batterie, essuie-glaces, pression des pneus, freins… Tout doit être vérifié ! L’état de vos feux également, car le brouillard peut vite s’installer sur les routes de montagne et réduire considérablement votre visibilité.

3. Assurez-vous d’avoir un pare-brise en parfait état ainsi que du liquide de refroidissement antigel

Votre visibilité doit être optimale, quelles que soient les conditions météo, et ce, même en cas de basse luminosité. Votre pare-brise doit, de ce fait, être en parfait état, sans éclat sur la vitre. Cela implique également de vérifier le niveau de votre liquide lave-glace et d’avoir à porter de main une raclette et des gants. Pratique pour dégivrer les vitres en cas de besoins sans se geler les mains ! Les températures négatives de l’hiver, froides et agressives, peuvent rapidement neutraliser le système de refroidissement du moteur de votre véhicule s’il reste immobilisé pendant plusieurs heures. Le liquide de refroidissement antigel sera donc le sauveur de votre moteur !

4. Equipez-vous de pneus neige

Si vous ne possédez pas de 4x4, vous devez impérativement utiliser des pneus neige ! Toutefois, même si ceux-ci vous apportent une meilleure adhérence, ils ne vous permettront pas d’affronter les dernières montées qui vous séparent de la station de ski. Pensez donc à vous munir également de chaînes pour affronter la neige, le verglas, et l’humidité sur les pentes. Cela vous évitera de pousser le véhicule en pleine tempête.

5. Suivez ces conseils de conduite

Adeptes de la conduite sportive, il va vous falloir être plus raisonnable lors de votre trajet. Pour maximiser l’adhérence sur une route enneigée, il convient de gérer les accélérations en roulant à 50 km/h au maximum ! Le freinage doit aussi se faire en douceur si vous ne voulez pas vous retrouver dans un ravin ou dans les sapins…

Publicité
Pour limiter les dérapages et autres patinages, privilégiez plutôt les freins moteurs afin de ralentir tout doucement sans tourner le volant. A l’approches des ponts, ronds-points ou tunnels, propices à la formation de verglas, diminuez votre vitesse. Cela vous évitera de faire un aquaplaning. Enfin, si vous disposez de vos équipements, optez pour un porte-skis, en veillant à le fixer convenablement.

En vidéo - Dupin Quotidien : Des bons plans pour des vacances au ski économes

mots-clés : Accident de voiture

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet