Vous vous apprêtez à acquérir un nouveau véhicule ? N'oubliez pas votre certificat d'immatriculation. Il vous coûtera un peu plus cher cette année...
Carte grise : le prix région par région

C'est presque devenu une tradition désormais. Comme tous les ans, ou presque, les tarifs de la carte grise augmentent. Ce n'est pas un problème si vous n'envisagez guère de changer de véhicule. En revanche, s'il vous faut faire immatriculer une nouvelle voiture, vous serez contraints de payer davantage. Petit récapitulatif.

Ne perdez d'ailleurs pas de vue, souligne le site spécialisé L'Argus, que le montant total de la carte grise ne dépend pas que du malus écologique. Il faut alors s'acquitter de plusieurs taxes et l'une d'entre elles a pratiquement triplé en janvier 2021. On l'appelle la taxe fixe (Y.4) et elle sert avant tout à financer les frais de gestion ainsi que le coût de production du certificat.

Cette taxe existe depuis l'année 2009. Jusqu'à présent, elle coûtait quatre euros aux conducteurs venant faire certifier leur immatriculation. Depuis le premier janvier, elle est désormais de onze euros. De quoi changer drastiquement le montant qu'il vous faudra payer au final...

Carte grise : les autres taxes qui influent sur le prix

Force est de constater que toutes les régions ne facturent pas la carte grise de la même façon. Dans certains cas, son coût peut excéder les 50 euros tandis que dans d'autres, c'est à peine s'il tutoie les 30 euros.

Tout cela résulte notamment de la taxe régionale, qui varie d'une région à l'autre, rappelle L'Argus. Cette année, elle est stable, voire en baisse dans l'essentiel du pays. Exception faite, hélas, pour la Nouvelle-Aquitaine… Plus de détails dans notre diaporama.

Gonfler votre vélo, voiture, moto, ballon en quelques minutes !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.