Lorsque vous consultez un professionnel de santé spécialisé, il n’est pas rare que celui-ci applique des dépassements d’honoraires. La souscription d’une surcomplémentaire santé est la principale astuce qui permet de limiter les frais médicaux restant à votre charge.

La surcomplémentaire santé, une solution pour limiter les frais médicaux ?

En France, le remboursement des frais médicaux se déroule le plus souvent sur deux niveaux : d’abord la Sécurité sociale, puis la complémentaire santé (ou mutuelle). En fonction du montant de remboursement de base pratiqué par l’assurance maladie puis du contrat de mutuelle souscrit, il peut arriver qu’une partie des frais médicaux reste à la charge du patient. C’est notamment le cas lors des dépassements d’honoraires. En proposant un troisième niveau de remboursement, les surcomplémentaires santé proposent d’assumer la prise en charge de ces dépassements d’honoraires.

Comment souscrire une surcomplémentaire santé ?

Publicité
Toutes les compagnies d’assurances ne proposent pas une surcomplémentaire santé à leurs clients. Il vous revient de dénicher par vous-même l’offre de surcomplémentaire santé qui correspond à votre état de santé et à vos besoins. Soyez notamment attentif à la couverture proposée pour vos frais dentaires, frais optiques, cures thermales, etc. Prenez également soin de vérifier qu’il s’agit bien d’une surcomplémentaire (3e niveau de protection santé) et non d’une complémentaire classique, au risque de vous retrouver à rembourser vous-même les dépassements d’honoraires !

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet