Le magazine 60 millions de consommateurs a établi une liste des opérateurs Internet et mobile qui vont augmenter le prix de leur forfait à la rentrée. Découvrez ceux qui sont concernés et aussi, les astuces pour échapper à ces augmentations. 

Dès la rentrée, préparez-vous à voir vos factures augmenter. Et pour cause, les opérateurs comme Bouygues Telecom, SFR ou encore Orange ont décidé de profiter de l’été pour revoir leurs tarifs à la hausse, explique le magazine 60 millions de consommateurs, spécialisé dans les analyses d’études et enquêtes sur les consommations journalières. Ces augmentations pourraient aller jusqu’à cinq euros en plus sur la facture pour certain consommateurs.

Les hausses tarifaires

Chez Bouygues Telecom, les abonnés verront leur facture nettement augmenter avec les nombreuses hausses tarifaires : un euro de plus pour la Bbox Miam qui sera désormais à 27,99 euros par mois au lieu de 26,99 euros. Aussi, la facture de location de la box qui était gratuite jusqu’à présente sera à trois euros et la remise "multi-ligne" de 10 % sera supprimée.

Chez Orange, l’offre Découverte internet augmentera de 3,99 euros. Elle sera donc à 24,99 euros au lieu de 21 euros anciennement. Le forfait mobile mini de 1 GO devrait également augmenter de deux euros et coûtera à ses abonnés 16,99 euros par mois au lieu de 14,99 euros.

Chez SFR, les abonnés verront leur facture exploser. La plupart des forfaits mobiles vont augmenter entre deux et cinq euros avec l’ajout automatique des appels illimités ainsi que de l’offre "Privilège" qui inclut de nouvelles chaînes télévisées, sans l’accord du consommateur. La plupart des forfaits Internet vont de ce fait augmenter d'entre trois et cinq euros avec l’offre "Privilège". Les forfaits mobiles "Red by SFR" vont également subir une augmentation des tarifs d'un à deux euros avec une hausse du volume de donné qui sera de 100 GO au lieu de 50 GO.

Publicité
A lire aussiForfait mobile à 0 euro : le point sur l'offre de Prixtel

Faire jouer la concurrence permet parfois d’obtenir des tarifs promotionnels

Cependant, des solutions existent pour échapper à ces augmentations, souiligne 60 millions de consommateurs. En effet, même si les opérateurs ont le droit d’infliger une hausse des prix à leurs consommateurs, le magazine explique qu’il faut deux conditions pour que cela soit légal : "prévenir l’abonné un mois à l’avance et lui permettre de résilier sans frais jusqu’à quatre mois après le changement de tarif" (article L.224-33 du code de la consommation). 

Par ailleurs, faire jouer la concurrence permet parfois d’obtenir des tarifs promotionnels. 60 millions de consommateurs indique qu’avant de résilier un forfait "il ne faut pas hésiter à appeler le service client pour faire part de son intention" car "il arrive que l’opérateur consente à une ristourne".

 En vidéo sur le même thème : La fin de l'itinérance en Europe

mots-clés : Mobile, Internet, Orange

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet