Vos données sont-elles protégées ? Une étude signée Trendmicro a permis d'établir quelles sont les cinq villes d'Europe les plus exposées à de potentielles cyberattaques.

La société japonaise qui développe des logiciels de sécurité, Trendmicro, a publié une étude sur les cinq villes d'Europe les moins protégées des cyberattaques. A l'aide d'un moteur de recherche appelé Shodan, Trendmicro a examiné les pays développés dans le monde afin de déterminer leur fragilité et leur capacité à se protéger en cas de cyberattaque. Ce moteur de recherche permet de trouver et de répertorier des systèmes et des appareils connectés à internet. 

Les outils les plus sensibles à ces attaques sont les appareils sans fil, les pare-feu, les webcams, les serveurs et les dispositifs de sécurité.

Athènes : 543 000 systèmes exposés

A lire aussi :Les cyberattaques islamistes se multiplient sur les sites français

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet