La vie sur Terre pourrait-elle avoir été apportée de Mars par une météorite ? C’est la théorie développée par un chercheur américain : selon lui, un métal que l’on trouve aujourd’hui sur notre planète, et nécessaire au développement de la vie, serait originaire de Mars.

Et si, finalement, nous venions tous de Mars ? C’est la théorie que vient de présenter Steven Brenner, chercheur à l’Institut Westheimer pour la science et la technologie à Gainesville, en Floride. D’après lui, la forme oxydée du molybdène, un métal que l’on utilise aujourd’hui sous forme d’alliage pour fabriquer des outils ou encore des couronnes dentaires, mais qui est également indispensable au développement de la vie, serait originaire de Mars, et aurait été apportée sur Terre par des météorites.

« Cette forme de molybdène ne pouvait pas être présente sur Terre »Quand la vie s’est développée sur Terre, il y a plusieurs millions d’années, le molybdène oxydé a servi à empêcher que les molécules de carbone ne se dégradent et se transforment en goudron, explique Steven Brenner, qui a présenté sa thèse jeudi à Florence. Mais « c'est seulement lorsque le molybdène est très fortement oxydé qu'il devient capable d'influencer la formation d'une vie primitive » a-t-il ajouté, précisant que « cette forme de molybdène ne pouvait pas être présente sur Terre à l'époque où les premiers éléments de la vie sont apparus, parce qu'il y a trois milliards d'années, la surface de la Terre ne contenait que très peu d'oxygène, contrairement à Mars ».

Publicité
« Nous sommes en réalité tous des Martiens »Ce métal aurait donc atterri sur Terre après une chute de météorites. Les analyses récemment réalisées sur de la roche martienne démontrent la présence de molybdène, mais également de bore, un métalloïde qui aurait permis de protéger l’ARN, une sorte de copie d’une partie de notre ADN présent dans les cellules vivantes, de la corrosion. « Il semble qu'on accumule les preuves selon lesquelles nous sommes en réalité tous des Martiens et que la vie a débuté sur Mars avant de venir sur Terre à bord d'un rocher » indique le chercheur. « C'est un coup de chance, car la Terre est de loin la meilleure des deux planètes pour héberger de la vie. Si nos hypothétiques ancêtres martiens étaient restés sur Mars, on ne serait peut-être pas là pour en parler » estime-t-il. L’homme vient-il réellement de Mars ? Ce sera au successeur du robot Curiosity de répondre à la question. Il devrait être envoyé sur la planète rouge aux alentours de 2020, et la Nasa entend bien découvrir enfin, s’il y a eu, ou non, de la vie sur Mars.