Dans une étude prochainement publiée par la NASA, des scientifiques considèrent que toute intelligence dans le cosmos serait probablement artificielle.

A quoi pourraient ressembler les extraterrestres ? De nombreuses hypothèses ont été élaborées sur ce sujet, inspirant plusieurs auteurs ou cinéastes. Certains les imaginent petits et de couleur verte, d’autres plutôt longilignes à l’apparence humanoïde. Et si on se trompait totalement ? Selon les premiers résultats d'une étude publiée par la NASA, intitulée "Alien Minds", Susan Schneider, Professeure de Philosophie de l’Université du Connecticut, a estimé que s’il existait une forme de vie dans le cosmos, il ne s’agirait probablement pas de créatures biologiques mais de super robots.

Une intelligence artificielle supérieure à celle des humains

La théorie développée par Susan Schneider selon laquelle nous aurions affaire à une intelligence artificielle a également été abordée par de nombreux astronomes tels que Paul Favies, astrobiologiste de la NASA, Stephen Dick, responsable de l’astrobiologie de la Library of Congress et Seth Shostak, Directeur du Centre de recherche de la NASA sur l’intelligence extraterrestre (SETI). Ce dernier a par ailleurs confié à MotherBoard que "beaucoup de gens ont une vision des aliens comme celle d’une icône. Ils les imaginent comme des créatures biologiques, mais cela n’a pas de sens dans l’échelle du temps". Allant encore plus loin, il a affirmé "avoir parié avec des dizaines d’astronomes que si nous recevons un signal extraterrestre, ce sera d’une vie artificielle".

Susan Schneider a expliqué au magazine qu’il y avait "une importante distinction à faire quand on parle d’intelligence artificielle". Elle a ainsi évoqué une intelligence "bien plus sophistiquée que tout ce que comprennent les humains". Une pensée qui avait déjà traversé l’esprit de l’astrophysicien britannique Stephen Hawking. Il y a quelques jours seulement dans entretien avec la BBC, il avait déclaré que le développement de l’intelligence artificielle pourrait mettre fin à l’humanité. 

Les humains, comparables à des "hommes machine"

Publicité
Au cours de son étude, la professeure de philosophie a également démontré que les êtres humains amélioraient peu à peu leur propre biologie et leurs capacités cognitives, devenant presque des robots ou des "hommes machine". Une thèse, appelée la "singularité", qui a été développée par le scientifique Ray Kurzeil. La civilisation humaine pourrait ainsi progressivement devenir "synthétique".

Vidéo sur le même thème : l'apport de l'intelligence artificielle dans notre quotidien

 

mots-clés : Extraterrestre, Nasa
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité