FOOTBALL. Titulaire, l'Argentin a été le principal artisan de la victoire du PSG face à Lyon dimanche (2-1), en clôture de la 30e journée de Ligue 1, en offrant deux caviars à Adrien Rabiot et Julian Draxler. Il peut être l'homme providentiel du PSG jusqu'à la fin de la saison.

Publicité

Paris se rassure petit à petit. Après s'être imposé à Lorient lors de la précédente journée (2-1), le Paris Saint-Germain a fait tomber l'Olympique Lyonnais sur le même score dimanche soir et donc signé une deuxième victoire de suite en Ligue 1 depuis sa déroute face au Barça en Ligue des champions. Avec ce succès, les Parisiens reviennent à trois points de l'AS Monaco et relèguent Nice à quatre longueurs. Les hommes d'Unai Emery peuvent remercier leur public, qui n'a cessé de les encourager, mais également Javier Pastore, auteur d'une magnifique prestation. Dimanche soir, l'Argentin a rappelé l'étendue de son immense talent. Aligné dans un rôle de meneur de jeu derrière Edinson Cavani, l'ancien joueur de Palerme a d'abord permis aux siens de revenir dans la partie après l'ouverture du score d'Alexandre Lacazette au bout de six minutes de jeu. À la 34e, il a pris le temps de fixer la défense lyonnaise, de combiner avec son compatriote Angel Di Maria, avant de centrer fort à ras-de-terre pour Adrien Rabiot, buteur d'une frappe du droit. Des inspirations géniales Soulagé par cette égalisation, le PSG s'est alors libéré et a assiégé le but gardé par Anthony Lopes. La lumière est une nouvelle fois venue de Pastore, qui a offert une offrande à Julian Draxler à la 40e. Parfaitement servi dans la surface, l'international allemand a ajusté Lopes d'un plat du pied droit sans contrôle. Avec ce but d'avance, les Parisiens se...

Lire la suite sur l'Express

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :