Zlatan Ibrahimovic a provoqué un tollé dimanche soir après la défaite de son équipe de son équipe à Bordeaux en Ligue 1. Le Suédois s’en est pris à l’arbitre et a insulté la France. Il s’est ensuite excusé.

Zlatan Ibrahimovic a eu un coup de sang dimanche soir. Alors que le PSG venait de perdre contre les Girondins  (3-2) à Bordeaux, l’attaquant s’en est pris à l’arbitre du match. "En 15 ans, je n’ai jamais vu un tel arbitre. Dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG", a-t-il lâché en anglais dans une séquence diffusée par Infosport+.

"Je me suis déjà exprimé sous le coup de l’énervement"

Une scène qui a provoqué de nombreuses réactions, notamment sur les réseaux sociaux. A tel point que le Suédois a été contraint de s’excuser. "Je tenais à préciser que mes propos ne visaient ni la France ni les Français. J’ai parlé de football et non d’autre chose. J’ai perdu le match, et je l’accepte mais je n’accepte pas quand l’arbitre ne suit pas les règles", a-t-il expliqué dans un communiqué publié sur le site du PSG. Et alors que la star de l'équipe n’en est pas à sa première sortie polémique en marge d’un match, elle a ajouté : "Je me suis déjà exprimé sous le coup de l’énervement et tout le monde sait qu’à ce moment-là les mots peuvent dépasser la pensée". Et de conclure : "Je tiens à m’excuser si des personnes se sont senties offensées".

Publicité
Un message plutôt bien accueilli par le ministre des Sports Patrick Kanner: "Des excuses bienvenues de la part de ce grand champion", a-t-il estimé sur Twitter. La veille, le ministre avait réclamé ces excuses.