Le quadragénaire purgeait une peine pour violences conjugales. Selon une source policière, il avait juré au cours de sa détention juré de recommencer.

Illustration

Un détenu de 49 ans a été placé en garde à vue mardi soir après s’être accusé dans un bar à Lyon d’avoir assassiné son ex-compagne. Agée de 41 ans, celle-ci a été découverte dans un état très critique à son domicile de Caluire (Rhône) après avoir reçu plusiers coups de hache.

Lire aussi : Les violences conjugales ont fait 146 morts en 2013

L'auteur présumé des coups a profité de sa permission pour se rendre au domicile de son ex-compagne. Il était incarcéré à la prison de Corbas (Rhône) pour des faits de faits de violences conjugale ayant déja concernés la victime.

Sa peine était de sept mois de prison selon le parquet qui a indiqué que l'homme était "libérable en juillet" et que cette permission se faisait dans un "processus habituel" ayant pour but "d’éviter des sorties sèches".

"Il n’y avait pas de mesure d’éloignement. Les violences qui avaient été perpétrées et pour lesquelles il avait été condamné n’étaient pas du niveau de celles qui ont été commises" a précisé cette source au Dauphiné Libéré qui révèle l'affaire.

Publicité
La victime a été touchée au cou et à la tête et est décédée à l'hôpital des suites de ses blessures. Les policiers ont découvert la hache au domicile de l'ex-compagne. L'auteur présumé doit faire l'objet d'une information judiciaire pour homicide aujourd'hui.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité