La "taxe Chirac" devrait augmenter de 12,7 % en 2014. Une hausse qui se répercutera sur le prix des billets d’avion. Plus de détails.

Prendre l’avion devrait coûter plus cher l’an prochain. Le Comité ministériel de la coopération internationale et du développement (CICID) devrait en effet acter une hausse de 12,7% de la taxe dite Chirac ce mercredi. Et alors qu’actuellement les passagers paient entre 1 et 40 euros de taxe de solidarité sur le prix de leur billet d’avion, ce dernier pourrait donc augmenter en 2014.

Le prix à payer dépend du volLa "taxe Chirac" doit notamment servir à financer les programmes d’aide sanitaire menés par l’organisation Unitaid dans les pays en développement. C’est d’ailleurs cette dernière qui s’occupe de récolter l’argent et ensuite de le gérer. Depuis sa création en 2006, cette taxe aurait permis de rassembler près d’un milliard d’euros en France. Oscillant entre 1 et 40 euros, le montant de cette taxe dépend non seulement de la durée du vol mais également de la classe dans laquelle voyage le passager et de la destination où il se rend. 

Publicité
Les compagnies aériennes risquent de ne pas apprécierLa hausse du taux de cette taxe de solidarité promet de ne pas plaire aux compagnies aériennes, lesquelles devraient voir leur marche de manœuvre réduite quant aux tarifs qu’elles pratiquent. C'est "en contradiction totale avec le principe d'égalité devant l'impôt", a ainsi regretté Frédéric Beniada, spécialiste aéronautique à France Info.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité