Dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris, quatre suspects, faisant partie de l’entourage d’Amédy, Coulibaly ont été placés en garde à vue ce lundi 9 mars.

Plus de deux mois après les attentats survenus à Paris, les policiers poursuivent leur enquête. Quatre personnes ont ainsi été placées en garde à vue. Elles faisaient partie de l’entourage d’Amédy Coulibaly.

Lire aussi - Attentats de Paris : nouveaux éléments sur les liens entre les Kouachi et Coulibaly

Un homme et sa compagne, gendarme, arrêtés par la police

Comme le rapporte Europe 1, un proche du preneur d’otages de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes est actuellement en garde à vue. L’individu avait été aperçu aux côtés d’Amédy Coulibaly juste avant la prise d’otage et avait été arrêté le 23 janvier dernier. Amar R. faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen émis par l’Espagne dans le cadre d’une affaire de stupéfiants, ce qui a facilité son arrestation.

Sa compagne, gendarme affectée au fort de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), est également entendue par la police. Convertie à l’Islam depuis deux ans, elle avait été suspendue de ses fonctions en février pour avoir consulté les fichiers informatiques de la gendarmerie concernant son compagnon.

Deux autres personnes de l’entourage d’Amédy Coulibaly sont actuellement interrogées par la Police Judiciaire parisienne.

Quatre autres personnes avaient déjà été interpellées

Lire aussi -Attentats : 4 complices présumés de Coulibaly et des Kouachi déférés

Publicité
Fin janvier, quatre hommes, soupçonnés d’être des complices d’Amédy Coulibaly, avaient déjà été mis en examen. Les suspects, âgés de 22 à 28 ans, sont accusés d’avoir fourni des armes ou des véhicules au terroriste.

Vidéo sur le même thème : Attentats de Paris : ce que l'on reproche aux quatre complices présumés

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité