En écho aux propos du footballeur Zlatan Ibrahimovic, un magazine suédois s’interroge sur l’état de notre pays.

Décidément, tout ce qui tourne autour du footballeur vedette du PSG prend des proportions incroyables… Point de départ de ce feuilleton, la défaite de son club contre Bordeaux le 15 mars dernier : Zlatan, rouge de colère, se met à invectiver l’arbitre en rentrant aux vestiaires avant de s’en prendre à notre pays dans des termes injurieux : "Cela fait 15 ans que je joue au foot, je n'ai jamais vu un arbitre aussi nul dans ce pays de merde", tempêta-t-il.

La scène, filmée par une caméra, se répand comme une traînée de poudre obligeant le géant suédois à s’excuser dans la foulée. Trop tard, 77 % des Français se disent choqués par ses propos selon un sondage du Parisien – Aujourd’hui en France.

A lire aussiLes propos de Zlatan créent la polémique

Mais la vedette du club parisien peut compter sur le soutien du très sérieux magazine suédois Fokus qui se demande si l’idole du pays n’avait pas raison dans le fond. L’histoire est prise au sérieux puisque le magazine en fait sa une : on peut y lire en suédois "Croissance zéro, 10% de chômeurs, le Front national en route vers une victoire électorale. Pas un pays de merde?".

Le Premier ministre anglais ironise sur "le rêve français"

Le "french bashing" semble ne pas faire des émules qu’en Suède puisque le Royaume-Uni, par la voix de son Premier ministre, David Cameron, en a remis une couche hier. S’exprimant dans le Sundey Times, le locataire du 10 Downing Street a ironisé sur le "rêve français" du chef du parti travailliste, Ed Miliband.

Publicité
L’occasion pour le chef du gouvernement conservateur de critiquer la santé économique de notre pays : "Le chômage de l'autre côté de la Manche est presque deux fois plus important qu'au Royaume-Uni et notre économie croit sept fois plus rapidement que celle de la France".

Vidéo sur le même thème : Zlatan réitère ses excuses après ses propos injurieux.