Les Femen partent en guerre contre l'industrie de la mode. Les militantes se sont invitée à la Fashion week parisienne et sont venues perturber le défilé Nina Ricci, dénonçant la dictature imposée aux femmes par cet univers qu'elles comparent à un bordel.

Les Femen perturbent le défilé Nina Ricci

Les Femen ont encore frappé. Les sextrémistes se sont cette fois-ci invitées à la Fashion week parisienne et ont investi ce jeudi le podium du défilé Nina Ricci. Seins nus, comme il se doit, les deux militantes du mouvement sont venues perturber le show, en montant sur le catwalk en hurlant. Elles affichaient sur le poitrine des slogans, écrits au feutre noir, et sont ainsi venues dénoncer devant des centaines de personnes la dictature imposée aux femmes par l'industrie de la mode. "Fashion dictaterror" et "model don't go to brothel" ("la mode dictaterreur" et "mannequin ne va pas au bordel") pouvait-on lire. Une manifestation qui n'aura duré que quelques secondes, les agents de sécurité ayant rapidement expulsé les semeuses de trouble. Les mannequins, elles, ont continuer de défiler comme si de rien n'était.